facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Action ludique du Setca à Bruxelles pour dénoncer les menaces sur les temps partiels

Le Syndicat des employés, des techniciens et des cadres (Setca) a mené une action ludique mercredi après-midi rue Neuve, à Bruxelles, afin de dénoncer les menaces pesant sur les travailleurs à temps partiel. D’après le syndicat socialiste, le gouvernement planche actuellement sur un projet de loi visant à assouplir « dangereusement » les règles sur le travail à temps partiel. Il serait ainsi question de « flou sur les heures de travail dans le contrat, d’horaires connus la veille et pas de sursalaire pour les heures complémentaires ».

L’action a été placée sous le signe de l’enfance et de la vie de famille. Un château gonflable, un stand de maquillage et des animations avec ballons étaient ainsi proposés aux parents et aux enfants passant par la Rue Neuve. Les mesures que prépare le gouvernement auraient en effet « des conséquences désastreuses pour des milliers de travailleurs et de famille », touchant à l’équilibre entre vies privée et professionnelle.

Les secteurs du commerce et du non-marchand particulièrement menacés

Beaucoup de travailleurs à temps partiel doivent jongler avec des contrats précaires et des horaires élastiques et peinent à atteindre une rémunération digne de ce nom, explique le Setca. »Ils représentent 1/3 des travailleurs en Belgique et ce sont majoritairement des femmes », constate Myriam Delmée, vice-présidente du syndicat. « Les secteurs du commerce et du non-marchand sont particulièrement concernés », ajoute-t-elle. Actuellement, le règlement de travail doit reprendre l’heure de début et de fin de la journée de travail, le moment et la durée des pauses ainsi que les jours d’interruption réguliers du travail. « Le gouvernement propose de passer à une ‘fourchette’ ou à une variabilité délimitée. La réglementation prévoit pour le moment que les travailleurs doivent connaître leurs horaires précis de travail au minimum cinq jours à l’avance. Et le gouvernement dit maintenant que si vous l’apprenez la veille, ca suffit! », fulmine Mme Delmée. Un travailleur à temps partiel à horaire variable qui effectue des heures complémentaires n’a pas de sursalaire pour les trois premières heures par semaine. Au-delà, celui-ci est dû. D’après le projet de loi, l’employeur ne devra assurer ce sursalaire qu’au-delà du temps plein à l’avenir. Autant de mesures qualifiées d' »inacceptables » par le Setca, selon lequel une telle variabilité rend impossible le fait de cumuler deux emplois et qui n’exclut pas des actions plus dures dans les mois à venir (avec Belga et images de Charline Larue).

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Les "mauvais" Allemands? Rien de méchant, selon Juncker

La charge du président américain Donald Trump contre la politique commerciale des « mauvais » Allemands, révélée par l’hebdomadaire Der Spiegel, n’était pas aussi « agressive », a assuré vendredi le président de la Commission européenne Jean lire plus

Belga

26 mai 2017 Dieudonné comparaîtra le 7 juin prochain devant la Cour de cassation

L’humoriste français controversé Dieudonné s’est pourvu en cassation contre l’arrêt de la cour d’appel de Liège qui le condamne à deux mois de prison ferme. Il avait été sanctionné pour avoir tenu des propos antisémites et r lire plus

Belga

26 mai 2017 Au Chili, Natalia cuisine avec du cannabis

Le cannabis comme ingrédient de cuisine inattendu, tel est le pari d’une chef argentine au Chili, qui mise sur ses vertus thérapeutiques pour agrémenter des salades, des gâteaux au chocolat ou des jus de fruits. Natalia Revelant, spécialisée en gastronomie v lire plus

Belga

26 mai 2017 Nadine Sierra, une nouvelle tête d'affiche à l'opéra

Elle fait partie des jeunes talents dont les directeurs d’opéra parlent comme des « stars de demain »: à 29 ans, la jeune Américaine Nadine Sierra se lance dans une « saison française » avec « Rigoletto » à l’Opéra de Paris puis aux Chorégies d’Orange en ju lire plus

Belga

26 mai 2017 Michel Sardou annonce qu'il va arrêter de chanter

Michel Sardou, l’un des plus gros vendeurs de disques de la chanson française, va se lancer dans une dernière tournée et sortira en octobre un 26e et ultime album, avant de se consacrer au théâtre, assure-t-il vendredi dans un entretien au Parisien. « J’arrête lire plus

Belga

26 mai 2017 David Goffin contre un qualifié, Steve Darcis face à Milos Raonic, sixième joueur mondial

David Goffin sera opposé à un qualifié au premier tour de Roland-Garros dont le tirage au sort a été effectué vendredi. Steve Darcis aura face à lui le Canadien Milos Raonic, sixième joueur mondial. Goffin, onzième joueur mondial, est la lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/