facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Action ludique du Setca à Bruxelles pour dénoncer les menaces sur les temps partiels

Le Syndicat des employés, des techniciens et des cadres (Setca) a mené une action ludique mercredi après-midi rue Neuve, à Bruxelles, afin de dénoncer les menaces pesant sur les travailleurs à temps partiel. D’après le syndicat socialiste, le gouvernement planche actuellement sur un projet de loi visant à assouplir « dangereusement » les règles sur le travail à temps partiel. Il serait ainsi question de « flou sur les heures de travail dans le contrat, d’horaires connus la veille et pas de sursalaire pour les heures complémentaires ».

L’action a été placée sous le signe de l’enfance et de la vie de famille. Un château gonflable, un stand de maquillage et des animations avec ballons étaient ainsi proposés aux parents et aux enfants passant par la Rue Neuve. Les mesures que prépare le gouvernement auraient en effet « des conséquences désastreuses pour des milliers de travailleurs et de famille », touchant à l’équilibre entre vies privée et professionnelle.

Les secteurs du commerce et du non-marchand particulièrement menacés

Beaucoup de travailleurs à temps partiel doivent jongler avec des contrats précaires et des horaires élastiques et peinent à atteindre une rémunération digne de ce nom, explique le Setca. »Ils représentent 1/3 des travailleurs en Belgique et ce sont majoritairement des femmes », constate Myriam Delmée, vice-présidente du syndicat. « Les secteurs du commerce et du non-marchand sont particulièrement concernés », ajoute-t-elle. Actuellement, le règlement de travail doit reprendre l’heure de début et de fin de la journée de travail, le moment et la durée des pauses ainsi que les jours d’interruption réguliers du travail. « Le gouvernement propose de passer à une ‘fourchette’ ou à une variabilité délimitée. La réglementation prévoit pour le moment que les travailleurs doivent connaître leurs horaires précis de travail au minimum cinq jours à l’avance. Et le gouvernement dit maintenant que si vous l’apprenez la veille, ca suffit! », fulmine Mme Delmée. Un travailleur à temps partiel à horaire variable qui effectue des heures complémentaires n’a pas de sursalaire pour les trois premières heures par semaine. Au-delà, celui-ci est dû. D’après le projet de loi, l’employeur ne devra assurer ce sursalaire qu’au-delà du temps plein à l’avenir. Autant de mesures qualifiées d' »inacceptables » par le Setca, selon lequel une telle variabilité rend impossible le fait de cumuler deux emplois et qui n’exclut pas des actions plus dures dans les mois à venir (avec Belga et images de Charline Larue).

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

31 mars 2017 L'administration Trump refuse de retirer un pesticide controversé

L’administration Trump a rejeté une pétition de plusieurs groupes environnementaux qui cherchaient à faire interdire un pesticide controversé largement utilisé dans l’agriculture. Cette décision a été annoncée par le patron de l’Agence a lire plus

Belga

31 mars 2017 Twitter permet de dire encore plus mais toujours en 140 caractères

Les 140 caractères d’un tweet peuvent s’avérer une source d’inspiration ou une insupportable contrainte. Pour essayer d’attirer le chaland, Twitter a annoncé jeudi que les noms d’utilisateurs ne seront plus décomptés dans les réponses. Le réseau socia lire plus

Belga

31 mars 2017 Remaniement ministériel en Afrique du Sud, le ministre des Finances limogé

Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé jeudi soir avoir procédé un remaniement très attendu de son gouvernement marqué par le limogeage de son ministre des Finances Pravin Gordhan, avec lequel il était en conflit ouvert. Le sort de M. Gordhan, lire plus

Belga

31 mars 2017 27% des travailleurs transgenres ont quitté leur emploi pour raisons hostiles

Près d’un tiers des employés transgenres (27%) ont quitté leur emploi en raison d’un environnement hostile, indique vendredi le site d’offres d’emploi StepStone dans l’enquête « Expérience des personnes transsexuelles au travail 2017 », menée auprès de 2 lire plus

Belga

31 mars 2017 Le KCE recommande un système de financement qui favorise la chirurgie de jour

Le recours à la chirurgie de jour n’est pas favorisé par le mode de financement actuellement d’application, estime vendredi dans un communiqué le Centre fédéral d’expertise pour les soins de santé (KCE), qui recommande dès lors l’adoption d’un syst lire plus

Belga

31 mars 2017 Publifin – Onze et non douze administrateurs au sein du Conseil d'Administration

A une large majorité, l’ordre du jour de l’Assemblée Générale (AG) extraordinaire de l’intercommunale Publifin a été approuvé jeudi soir. Le Conseil d’Administration (CA) se compose désormais de onze administrateurs, dont dix nouveaux sachant q lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/