8 étudiants du Sacré-Coeur de Lindhthout gagnent le titre de mini-entreprise de l’année

Insoleat - LJE

L’ASBL Les Jeunes Entreprises organisait ce mercredi son concours annuel Mini-Entreprise, à l’Université de Namur. Douze équipes ont ainsi été sélectionnées pour ce concours parmi les 303 mini-entreprises crées sous l’égide de l’ASBL en Wallonie et à Bruxelles.

Et parmi ces équipes, huit étudiants de l’école du Sacré-Coeur de Lindthout à Woluwe-Saint-Lambert ont obtenu le titre de Mini-Entreprise de l’année 2017 pour leur projet « Insoleat ». Leur projet a permis d’organiser trois dîners d’exception dans des lieux insolites. Le premier événement de « Insoleat » a été organisé dans l’ancien siège de la firme Solvay à Bruxelles, transformé en lieu d’exposition par l’artiste bruxellois Denis Meyers. Le deuxième événement s’est tenu à Autoworld avant un troisième repas réalisé dans la prestigieuse Bibliothèque Solvay.

L’équipe du Sacré-Coeur de Lindthout obtient ainsi un chèque de 1.000 euros ainsi qu’un billet pour représenter la Belgique francophone au concours européen JA Europe Company of the Year Competition, qui se déroulera du 11 au 13 juillet à Bruxelles.

Une autre mini-entreprise bruxelloise a également été récompensée : le projet « Tête de pneu », créé par huit étudiants du Collège Saint-Michel de Bruxelles, a obtenu le prix de la Mini-Entreprise durable, pour la fabrication et la vente d’objets fait à partir de récupération de chambres à air rendant ceux-ci totalement biodégradables.