50 entreprises toujours bloquées dans le cadre du dossier du fipronil

Illustration picture shows eggs rolling of an assembly line at a chicken farm in Merksplas, Tuesday 08 August 2017. Millions of eggs have been pulled from shops in Belgium, the Netherlands and Germany as fipronil was detected in samples. Insecticide fipronil is used to destroy lice and ticks, but it's forbidden for use with animals intended for human consumption. BELGA PHOTO KRISTOF VAN ACCOM

Actuellement, 50 entreprises sont toujours bloquées dans le cadre du dossier de la contamination d’œufs au fipronil, indique jeudi après-midi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire sur son site internet.

Parmi ces 50 entreprises bloquées figurent 21 exploitations de poules pondeuses et 29 autres exploitations, d’élevages ou de reproduction. Des échantillons ont été prélevés tant dans des exploitations de poules pondeuses que dans des exploitations d’élevages et de reproduction, souligne l’Afsca. La priorité a toutefois été accordée aux exploitations de poules pondeuses « parce qu’elles livrent directement au consommateur ».

Initialement, 86 exploitations avicoles avait été bloquées préventivement, dont 48 de poules pondeuses. Onze des 86 exploitations avaient déjà pu être libérées « après enquête », suivies par 25 autres, dont 20 exploitations de poules pondeuses, à la suite de résultats conformes.

Belga, photo Belga/Kristof Van Accom

Partager l'article

10 août 2017 - 16h12