Le secteur immobilier croit en Molenbeek et veut le montrer à Donald Trump

MOLENBEEK« Molenbeek is not a hellhole, but a heaven for investors » (Molenbeek n’est pas un trou à rat, mais un paradis pour les investisseurs). Hellhole (trou à rat), une expression pour désigner Bruxelles et utilisée par le président Donald Trump durant sa campagne électorale.

C’est ce qu’affirme le secteur de l’immobilier alors que le président américain Donald Trump arrive à Bruxelles mercredi pour une visite de deux jours. Plusieurs grands acteurs du secteur immobilier en Belgique ont uni leurs forces et profitent de la visite du président pour annoncer leurs grands projets pour Molenbeek.

Les géants de l’immobilier tels que Re-Vive, Home Invest Belgium, Belgian Land et Inclusio veulent faire de cette commune bruxelloise le quartier-clé de la capitale car ils croient en son potentiel. Comment?

En investissant dans la construction de quelque 450 habitations et appartements, de nouvelles écoles, des crèches, des bureaux et des commerces. Des guides locaux ont été formés pour convaincre les acheteurs et investisseurs de venir à Molenbeek (photo : bereal.be)

Partager l'article

22 mai 2017 - 09h59