Les premiers effets du Pacte d’excellence ressentis dès ce matin en maternelle

Les deux premiers effets du Pacte d’excellence s’appliquent dès cette rentrée dans l’enseignement maternel. 1.100 professionnels supplémentaires sont ainsi recrutés.

Premièrement, un instituteur est engagé pour favoriser l’apprentissage de la langue française. Le deuxième effet vise à soulager le travail de la direction. Un secrétaire ou un éducateur vient améliorer l’encadrement au niveau administratif. Tour d’horizon à l’école fondamentale annexée de Koekelberg, où la ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Martine Schyns (cdH) était présente pour évoquer les mesures du Pacte d’excellence.

  • Reportage de Catarina Letor et Yannick Vangansbeek.

 

Partager l'article

01 septembre 2017 - 11h11