Christos Doulkeridis : “Si les citoyens d’Ixelles me font confiance, évidemment que je ne cumulerai pas”

Christos Doulkeridis (Ecolo), député au parlement bruxellois et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw dans L’Interview, ce lundi.

Il revient notamment sur les émeutes qui ont frappé le centre-ville de Bruxelles ce samedi soir après la qualification du Maroc pour la Coupe du monde de football 2018. “Depuis que je suis enfant, je vois ces hooligans qui se défoulent et qui en profitent pour casser de manière anonyme. Et en plus, ils s’en prennent à des personnes qui n’ont rien à voir avec tout ça. (…) Il faut d’abord envoyer un message de solidarité aux personnes qui ont été agressées”, explique le député bruxellois, qui demande une enquête autour du travail de la police durant ces émeutes.

Il a également précisé la proposition d’Ecolo autour d’une possible obligation de servir de la nourriture issue de l’agriculture biologique et des circuits courts dans les cantines scolaires. “On ne veut plus de pesticide, ni de produit chimique dans l’alimentation”, confie Christos Doulkeridis. “Il faut rendre cela obligatoire car si cela reste facultatif, ce sont toujours les mêmes écoles qui font l’expérience. (…) Si on veut soutenir nos agriculteurs, qui sont en train de crever (sic), il faut qu’on travaille sur la demande. Et si toutes les écoles font l’expérience, on a alors une masse critique qui va envoyer le message aux agriculteurs qu’ils peuvent se lancer dans le bio”.

Le député écologiste a enfin évoqué les prochaines élections communales, pour lesquels il sera candidat à Ixelles. Il confirme qu’il abandonnera son poste à la Région bruxelloise et à la Fédération Wallonie-Bruxelles s’il est élu pour un mandat exécutif au sein de la commune d’Ixelles.

Trouvez un emploi avec Stepstone :