Zubkov, pointé dans le scandale du labo des JO de Sotchi, élu président de fédération

Quelques semaines après avoir vu son nom pointé par l’ex-patron du laboratoire moscovite chargé des tests antidopage des athlètes russes lors des JO de Sotchi (2014), le double champion olympique Alexander Zubkov a été élu président de la Fédération russe de bobsleigh, annoncent les médias locaux jeudi. Alexander Zubkov fait partie des bobeurs russes les plus titrés de l’histoire. Il avait décroché deux médailles d’or durant les Jeux d’hiver de Sotchi, en bob à 2 et bob à 4, avant de prendre sa retraite sportive quelques mois plus tard. Mais il est au coeur de soupçons de dopage depuis quelques semaines, et les révélations publiée à la mi-mai par le New York Times, sur base d’affirmations de Grigory Rodchenkov, ancien patron du laboratoire de Moscou.
Grigory Rodchenkov, qui dirigeait le labo antidopage russe au moment des JO de 2014, avait raconté au NYT que “des douzaines d’athlètes russes, dont 15 médaillés olympiques” ont bénéficié d’un vaste système de dopage supervisé par Moscou pendant ces olympiades. Pour étayer ces accusations, M. Rodchenkov avait fourni au journal des échanges de courriers électroniques avec le ministère russe des Sports dans lesquels sont mentionnés les athlètes profitant de ce programme.
Il cite, entre autres, ceux de l’équipe russe de bobsleigh, dont Alexandre Zubkov. Le ministre russe des Sports avait réagi en qualifiant d'”absurdes” les révélations de Rodchenkov, et une enquête a été lancée par l’AMA (agence mondiale antidopage) à la suite de ces nouvelles révélations.
Ce qui n’a visiblement pas empêché la nomination de Zubkov à la tête de la fédération russe de bobsleigh. Il a été élu à ce poste lors d’une session extraordinaire de la fédération, jeudi, selon l’agence TASS. Il y succède à Georgy Bedzhamov, accusé de fraudes dans le cadre d’activités bancaires, et qui avait fui le pays il y a quelques mois pour échapper à la justice russe.

Partager l'article

02 juin 2016 - 22h30