Yémen: plus de 1.500 enfants tués depuis mars 2016, selon l'Unicef

Le Yémen a enregistré une hausse de 70% du nombre de décès d’enfants l’an dernier, en en comptabilisant 1.546, indique lundi un rapport de l’UNICEF. Alors que le conflit qui ensanglante le pays le plus pauvre du Moyen-Orient entre dans sa troisième année, l’Agence onusienne pour l’enfance met en garde contre le risque de famine, près d’un demi-million d’enfants se trouvant en état de malnutrition grave, un chiffre en hausse de 200% depuis 2014.

Selon le rapport, « 462.000 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère et ce nombre augmente rapidement ».

Le conflit au Yémen s’est intensifié depuis mars 2015, lorsque l’Arabie saoudite et ses alliés sunnites ont entamé des opérations militaires aériennes contre les rebelles essentiellement chiites. Les Saoudiens craignent de voir les rebelles permettre à l’Iran, son grand rival régional, de prendre ainsi pied dans la péninsule arabique.

Partager l'article

27 mars 2017 - 14h05