facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Yémen: les Etats-Unis prêts à de nouvelles frappes si nécessaire

Les Etats-Unis sont prêts à de nouvelles frappes contre les rebelles Houthis au Yémen si ceux-ci poursuivent leurs attaques contre des navires américains au large des côtes du pays, ont indiqué des responsables américains jeudi. « Il faut qu’ils arrêtent. Nous n’hésiterons pas à faire de nouvelles frappes de riposte » si nécessaire, a déclaré un responsable américain de la Défense.
Les Etats-Unis ont frappé pour la première fois mercredi soir (heure américaine) les rebelles chiites Houthis soutenus par l’Iran, envoyant cinq missiles de croisière Tomahawk sur trois stations radar.
Il s’agissait selon les Etats-Unis de frappes de « légitime défense », après des tirs de missiles anti-navire dimanche et mercredi contre des navires américains, attribués aux Houthis.
Ces missiles anti-navire s’étaient abîmés en mer avant d’atteindre leur cible. Les rebelles Houthis ont nié être à l’origine de ces tirs.
Selon les militaires américains, les missiles anti-navire utilisés par les rebelles Houthis sont probablement des missiles C-802 Silkworm d’origine chinoise, d’une portée dépassant la centaine de kilomètres.
Les bateaux américains visés, le USS Mason et le USS Ponce, se trouvaient au moment de ces tirs en mer Rouge, près du détroit de Bab Al-Mandeb, un point de passage stratégique pour le commerce mondial.
Soutenus par l’Iran, les Houthis sont engagés, avec les forces de l’ex-président Ali Abdallah Saleh, dans une guerre civile meurtrière contre les forces loyalistes, soutenues par une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite.
Washington soutient la coalition arabe avec du renseignement et du ravitaillement en vol pour les avions qui vont bombarder le Yémen.
Mais Washington est en train de reconsidérer ce soutien, préoccupé notamment par les nombreuses victimes civiles des bombardements de la coalition.
Les attaques par missile sur des navires de guerre américains sont rarissimes. Le dernier exemple remonterait à 1987, lorsque le USS Stark avait été touché par deux missiles tirés par un avion irakien dans le Golfe: 37 marins avaient trouvé la mort.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 L'aéroport londonien de Stansted bloqué par une manifestation anti-expulsions

La piste d’atterrissage de l’aéroport londonien de Stansted a été temporairement bloquée mardi soir en raison d’une manifestation visant, selon les organisateurs, à empêcher des expulsions vers le Nigeria. Huit vols ont été détourn lire plus

Belga

29 mars 2017 Quatre banques françaises et l'assureur AXA financent la colonisation israélienne

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la Fédération lire plus

Belga

29 mars 2017 Scandale d'eau contaminée à Flint: les tuyaux en plomb seront remplacés

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l’eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plo lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: des condamnés à mort contestent leur exécution groupée

Des condamnés à mort dans l’Etat américain de l’Arkansas ont saisi la justice mardi pour contester l’avancement et le regroupement de leurs dates d’exécution sur une période de dix jours en avril. « Ce calendrier effréné imposé par l’Etat cause lire plus

Belga

29 mars 2017 ExxonMobil demande à l'administration Trump de respecter les accords sur le climat

La compagnie pétrolière ExxonMobil a demandé à l’administration Trump de respecter l’accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique que la Maison Blanche juge « mauvais », selon une lettre communiquée mardi par cette entreprise à l’AFP. lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: le Congrès révoque un texte de protection de la vie privée sur internet

Les fournisseurs d’accès à internet américains pourront continuer à vendre les données personnelles de leurs clients à des tiers sans obtenir d’autorisation explicite, après la révocation par le Congrès mardi d’une réglementation lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/