Yémen: 25 morts dans des bombardements rebelles et de la coalition arabe

Onze civils, dont cinq membres d’une même famille, et 14 insurgés Houthis ont été tués en deux jours dans des bombardements au Yémen, pays déchiré par la guerre depuis plus de 21 mois, ont indiqué lundi des sources loyalistes et rebelles. Une frappe aérienne de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a visé lundi un convoi de trois véhicules à Mariss, dans la province de Dhaleh (sud), tuant cinq rebelles Houthis, a rapporté un responsable militaire. L’un des véhicules transportait des armes, a-t-il précisé. Par ailleurs, six rebelles ont été tués dans un raid similaire à al-Makhdara, dans la province de Marib (centre), tandis que des tirs d’obus menés par les forces gouvernementales dans la même région ont coûté la vie à trois autres insurgés, a rapporté un autre responsable militaire.

La coalition arabe a lancé en mars 2015 une campagne aérienne contre les rebelles chiites Houthis soutenus par l’Iran, en appui au président Abd Rabbo Mansour Hadi. Dimanche, cinq membres d’une même famille ont péri dans un village de la province de Marib lorsque leur maison a été touchée par un raid aérien de la coalition arabe, a indiqué une source militaire loyale au président Hadi. Le raid a été mené à Wadi Habab, dans la région de Sarwah, l’un des principaux fronts de guerre entre les forces pro-Hadi et les rebelles Houthis, ont précisé les insurgés en confirmant sur leur site sabanews.net la mort de cinq membres de la famille de Mohammed Mahboubi. La même agence rebelle a également fait état de deux civils tués dans un raid aérien lundi dans la province de Hodeida (ouest).

En outre, quatre civils, dont trois enfants, ont été tués dimanche par des obus tirés par les rebelles sur trois quartiers de Taëz (sud-ouest), la troisième ville du Yémen, selon des responsables provinciaux et des sources médicales. Les civils paient un lourd tribut dans la guerre au Yémen, qui a fait plus de 7.000 morts et près de 37.000 blessés depuis mars 2015, selon l’ONU. Des ONG accusent régulièrement l’aviation de la coalition arabe sous commandement saoudien de commettre des « bavures » contre des civils.

Partager l'article

02 janvier 2017 - 19h15