WRC – Rallye de Sardaigne – Thierry Neuville (Hyundai) résiste à Jari-Matti Latvala

Thierry Neuville (Hyundai i20) menait toujours le Rallye de Sardaigne samedi soir, après avoir bien résisté toute la journée au Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) et avec plus d’une minute d’avance sur le Français Sébastien Ogier (VW Polo-R) , handicapé par sa position sur la route. Ogier, en tant que leader du championnat, a dû s’élancer le premier vendredi et samedi, et donc balayer une épaisse couche de poussière. Comme il l’avait prévu, il n’a rien pu faire face à Neuville et Latvala qui passaient après lui sur les pistes sardes… grâce à leur mauvais début de saison.
Notre compatriote avait laissé revenir Latvala à moins de trois secondes à midi, sans signer le moindre temps scratch dans la matinée. Il s’est bien rattrapé dans la boucle de l’après-midi en signant deux temps scratch sur trois, contre un seul pour Latvala, et en se recréant ainsi un petit matelas de 16 secondes avant les quatre dernières spéciales de dimanche.
Deux autres animateurs de ce rallye ont disparu en fin d’après-midi, suite à des chocs contre des grosses pierres: les Norvégiens Mads Ostberg (Ford Fiesta RS) et Andreas Mikkelsen (VW Polo-R)) qui se battaient à coups de secondes pour la 4e place, derrière Sébastien Ogier.
Le triple champion du monde en titre visait un podium en Sardaigne, mais avait prévu de quitter le rallye en avion privé si son épouse Andrea accouche ce week-end de leur premier enfant. Il n’a plus que quelques heures à attendre avant de retrouver sa petite famille.

Partager l'article

11 juin 2016 - 20h45