World League hockey (d) – Un début de match difficile suivi d'une bonne 2e période, selon Niels Thijssen

La Belgique a été éliminée en quarts de finale du tournoi des demi-finales de la World League de hockey féminin, jeudi à Woluwé-Saint-Lambert. “C’est une déception. Nous avons difficilement commencé le match, mais après nous avons disputé une bonne deuxième période, en nous créant plusieurs occasions”, a résumé Niels Thijssen, coach des Red Panthers. La Belgique a été menée au score dès la 3e minute de jeu. “C’était un mauvais départ. Nous avons dû nous adapter à notre adversaire. Cela a pris toute la première période”, a analysé Thijssen. “Après, nous avons eu des occasions pour remporter le match. C’est très frustrant de perdre de la sorte.”
La Corée du Sud avait déjà privé la Belgique d’un ticket aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Cette fois, elle empêche les Belges de se qualifier pour la manche finale de la World League. “Cela rend les choses sans doute encore un peu plus douloureuses, il y a un air de déjà vu”, confie Thijssen. “Mais durant cette compétition, nous avons très bien joué contre des adversaires du top, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou l’Espagne. Aujourd’hui aussi, nous avons bien joué. Nous avons eu des occasions et des penalty-corners, mais nous n’avons pas concrétisé.”
En terminant dans le top-quatre, la Belgique se serait qualifiée pour la manche finale de la World League, organisée en novembre en Nouvelle-Zélande. Elle devra à présent jouer pour les places 5 à 8. Son premier adversaire sera l’Australie. “La cinquième place est un objectif. Nous terminerions ainsi dans le Top 10 mondial. Le rêve était de se qualifier pour la Nouvelle-Zélande. L’objectif était de se qualifier pour la Coupe du monde 2018. Nous avons atteint ce dernier.”

Partager l'article

29 juin 2017 - 23h25