World League hockey (d) – Pauline Leclef estime que la Belgique "a manqué d'énergie" face à l'Australie

Battues 1-5 par l’Australie dans son premier match de classement pour les places 5 à 8 de la demi-finale de World League, samedi à Bruxelles, les Red Panthers affronteront l’Espagne dimanche, dès 11h15, pour le gain de la 7e place du tournoi. Une défaite sévère de la Belgique, qui avait pourtant bousculé la 4e nation mondiale la semaine dernière, ne s’inclinant que par un petit but (0-1) face aux Aussies dans leur premier match de groupe. « Nous n’avons pas eu assez d’énergie aujourd’hui », estime Pauline Leclef, 22 ans. « Nous commençons le match trop mollement et encaissons rapidement. Après le 2e but, nous baissons toutes notre tête. La déception de la défaite en quart contre la Corée a peut-être joué un rôle à ce moment. Au retour des vestiaires, nous sommes néanmoins revenues sur le terrain plus positives et avons continuer à essayer », selon la milieu de terrain du Braxgata, ancienne capitaine des U21 ayant terminé 6e de la Coupe du monde 2016 au Chili.

Leclef, un moment incorporée à l’âge de 16 ans dans le noyau A des Panthères, disputait lors de cette quinzaine son premier grand tournoi international seniors. « Tout est plus rapide et plus physique qu’en U21. J’ai peut-être connu un peu de stress lors du premier match, mais maintenant je suis bien relâchée et je m’amuse sur le terrain. L’ambiance au sein du groupe est excellente, parfois dans les moments difficiles ce sont même les plus jeunes qui remontent le moral des anciennes », a conclu en plaisantant Pauline Leclef.

Partager l'article

01 juillet 2017 - 16h20