Wimbledon – Alison Van Uytvanck, battue par Makarova: "Je n'avais pas les jambes. C'est dommage."

Alison Van Uytvanck (WTA 98) n’est pas parvenue à réaliser un quatre à la suite pour la Belgique mardi à Wimbledon. Après les victoires de Kirsten Flipkens (WTA 88), Steve Darcis (ATP 61) et Yanina Wickmayer (WTA 96), la Grimbergeoise, 23 ans, a subi, en fin de journée, la loi de la Russe Ekaterina Makarova (WTA 47), 29 ans. Sur le court n°17, elle s’est inclinée 6-3 et 6-1 en 57 petites minutes. « Je savais que ce ne serait pas un match facile. Elle a très bien joué. Et pour ma part, je n’y étais pas », a expliqué Alison Van Uytvanck. « Je n’avais pas les jambes. Je les ai senties lourdes dès l’échauffement. Je l’avais même dit à Alain (Devos, son coach, ndlr). C’est étrange, car j’aime bien généralement jouer tard dans la journée. Nous avons attendu très longtemps, puis finalement, on nous a changé de court. Elle a commis très peu de fautes. Elle m’a bien gêné aussi avec son service de gauchère. C’est dommage, mais ce sont des choses qui arrivent ».
Alison Van Uytvanck est néanmoins heureuse d’avoir pu participer une nouvelle fois à Wimbledon, où elle est encore inscrite en double avec la Chinoise Peng Shuai. Revenue dans le top 100, la Brabançonne espère désormais s’y maintenir et peut-être entrer directement dans le tableau final de l’US Open, fin août.
« Je vais encore perdre 80 points de ma victoire au tournoi ITF à Stockton. Ce sera donc juste, mais je n’ai pas l’intention de jouer la semaine après Wimbledon. J’ai besoin d’un peu de repos. Je suis contente de m’être qualifiée ici, ainsi qu’à Roland Garros. Les gens sous-estiment souvent les qualifs, mais il faut bien jouer pour s’en extirper. J’ai également atteint la finale du tournoi ITF d’Ilkley. Je dois simplement continuer dans cette voie ».

Partager l'article

04 juillet 2017 - 23h10