Willy Van Coppernolle entendu dans le cadre du dossier des "Disparus de l'Isère"

Le tueur et pervers sexuel multirécidiviste belge Willy Van Coppernolle a dernièrement été entendu dans le cadre du dossier dit des « Disparus de l’Isère », une série de meurtres d’enfants dans la région du Dauphiné (sud-est de la France) commis entre 1983 et 1986, rapporte samedi Le Parisien. L’homme de 73 ans est incarcéré depuis 1995 pour le meurtre d’Abdel (11 ans au moment des faits). Les gendarmes de la section de recherches de Grenoble (Isère) l’ont interrogé sur les disparitions de Ludovic Janvier (6 ans), disparu à Saint-Martin d’Hères le 17 mars 1983 et l’agression de Gregory Dubrulle (8 ans), enlevé le 9 juillet 1983 à Grenoble et laissé pour mort dans une décharge publique. Ces deux dossiers restent non élucidés.
Un rapprochement avec le mode opératoire de Willy Van Coppernolle apparaissait pertinent, relève le quotidien sur son site internet.
Willy Van Coppernole a été condamné en 1995 à la perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de 22 ans, pour la mort d’Abdel, tué dans la garrigue près de Remoulins (Gard) le 27 mars 1993. Déjà condamné plusieurs fois pour des agressions sexuelles, il avait également été reconnu coupable du viol des deux adolescents, sous la menace d’un fusil à pompe, le 4 avril 1993 dans l’Aude. Il est toujours incarcéré à ce jour mais reste libérable en 2017.

Partager l'article

04 février 2017 - 13h20