Willem et Philippe Vuillemin, deux monstres sacrés du dessin de presse, hôtes du MILL

Le Musée Ianchelevici à La Louvière, le MILL invite, du 25 juin au 4 septembre, deux « monstres sacrés » du dessin de presse; à savoir Willem et Philippe Vuillemin, avec leur humour caustique qui constitue souvent un « coup de poing dans la g….. ». Grand Prix du Festival d’Angoulême, dessinateur satirique né aux Pays-Bas, Willem débarque à Paris en 1968. Son imagerie, parfois violente, alliée à une satire politique et sociale cinglante, ont souvent été censurées.

Philippe Vuillemin, pour sa part, développe depuis 1977 un dessin incisif au trait gras et brouillon, la « ligne crade » comme il l’appelle, en comparaison à la ligne claire d’un Hergé.

Ces deux génies provocateurs sont si proches et différents à la fois. Proches dans ce rejet de la norme et dans ce phénoménal attrait de la transgression, ils flirtent sans cesse avec l’horreur et l’indicible, mais chacun à sa manière, Willem à « Charlie Hebdo et « Libération » notamment avec son trait aussi simple que cinglant. Vuillemin chez Hara Kiri », « Charlie mensuel », « L’Echo des Savannes » ou encore « Charlie Hebdo » avec une grande « ligne crade » et un humour noir au service d’un regard acerbe et impitoyable sur le monde.

Pour la première fois en Belgique, l’humour corrosif de ces deux dessinateurs va secouer la torpeur de l’été. Politique, extrémisme, religion, famille, sexualité, bêtise humaine, scatologie, génocide, aucun travers de la société parvient à échapper à leur crayon impitoyable.

Parallèlement, une exposition, intitulée « Le sport dans tous ses états », se tient en marge de l’Euro de football à la Médiathèque, rue Albert Ier à La Louvière. Il y aura aussi une série d’animations (rencontres, films, …) et la sortie du journal satirique « Le Batia mourt sou » à l’occasion d’un spectacle de cabaret le 27 août à 15h00.

L’exposition, accompagnée d’une publication, est accessible au public du mardi au vendredi de 11h00 à 17h00 ainsi que les samedis et dimanches de 14h00 à 18h00.

Partager l'article

23 juin 2016 - 18h55