facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Washington dément que le Hezbollah ait utilisé des blindés destinés à l'armée libanaise

Washington a nié mercredi que des véhicules blindés manoeuvrés par le Hezbollah lors d’un défilé militaire en Syrie proviennent de livraisons d’équipement américain destinées à l’armée libanaise, comme l’affirme une source militaire israélienne. Des images diffusées en novembre montraient des combattants du mouvement chiite, classé sur la liste américaine des organisations « terroristes », équipés de véhicules blindés américains M113 lors d’un important défilé militaire du Hezbollah à Qousseir, une ville syrienne proche de la frontière libanaise.
Mercredi, une source militaire israélienne a affirmé, sous couvert d’anonymat, que l’Etat hébreu avait « reconnu ces véhicules APC (Armoured personnel carrier) (…) comme ceux ayant été donnés par les Etats-Unis au Liban ».
Ils ont probablement été remis par l’armée libanaise au Hezbollah, dans le cadre « d’un accord », le groupe chiite ayant « resserré son emprise » sur les institutions libanaises, selon cette source.
Une information fermement démentie à Washington par le porte-parole du Département d’Etat, John Kirby.
Après ces allégations en novembre, le ministère de la Défense a conduit à cette époque une analyse structurelle des véhicules blindés en question et a conclu que ces véhicules ne provenaient pas de l’armée libanaise. Notre évaluation reste la même », a-t-il dit à l’AFP.
« Comme nous l’avons souligné lorsque ceci a été soulevé la première fois, l’armée libanaise a déclaré publiquement que les véhicules montrés en ligne n’ont jamais été sur leurs inventaires d’équipement », a-t-il ajouté.
L’armée libanaise « respecte les exigences de surveillance de l’usage final (des équipements), conserve un bilan exemplaire concernant l’équipement américain et reste un partenaire précieux dans la lutte contre le groupe Etat islamique et les autres extrémistes », a poursuivi M. Kirby.
Les Etats-Unis fournissent des armes au Liban à condition qu’elles ne soient utilisées qu’au sein de l’armée. Washington serait donc obligé de revoir cet accord s’il était prouvé que des engins sont tombés entre les mains du Hezbollah.
En 2014, le Liban avait été le cinquième plus grand récipiendaire de l’aide militaire américaine, selon l’ambassade des Etats-Unis à Beyrouth.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/