facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Washington a versé 400 millions à l'Iran une fois ses otages libérés

Les Etats-Unis ont reconnu jeudi avoir attendu en janvier dernier que leurs ressortissants prisonniers en Iran soient bien libérés pour faire acheminer presque simultanément à Téhéran 400 millions de dollars en liquide, tout en réaffirmant qu’il ne s’agissait pas d’une rançon. « Inquiets que l’Iran puisse manquer à sa parole sur la libération des prisonniers (…) et, pour être honnête, en raison de la méfiance entre l’Iran et les Etats-Unis, nous avons bien entendu cherché à garder le maximum de levier, d’avantage jusqu’à ce que les Américains soient libérés », a admis le porte-parole du département d’Etat John Kirby.
Il était interrogé sur les suites d’informations du Wall Street Journal (WSJ) sur le déroulement du week-end des 16 et 17 janvier entre les Etats-Unis et l’Iran.
A la suite de révélations du WSJ début août, Washington avait reconnu avoir versé le 17 janvier à l’Iran l’équivalent de 400 millions de dollars en liquide, en billets d’euros et de francs suisses stockés sur des palettes et chargées dans un avion de fret.
Mais le président Barack Obama avait démenti tout versement de « rançon » pour la libération en janvier de cinq Américains.
Le 16 janvier, l’Iran et six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) mettaient en oeuvre à Vienne leur accord historique sur le nucléaire iranien scellé le 14 juillet 2015.
Ce même 16 janvier, Washington et Téhéran annonçaient un échange inédit de prisonniers: quatre Irano-Américains et un Américain, dont le correspondant du Washington Post Jason Rezaian, libérés par la République islamique contre la « clémence » des Etats-Unis accordée à sept Iraniens détenus.
Et le 17 janvier, le président Obama rendait public un remboursement par Washington à Téhéran de 1,7 milliard de dollars représentant un contrat d’armement jamais honoré et datant d’avant la Révolution islamique de 1979 et la rupture des relations diplomatiques en 1980.
Début août, le département d’Etat avait affirmé que l’affaire du Tribunal arbitral et celle des prisonniers étaient « complètement distinctes ». Jeudi, M. Kirby a reconnu que les deux étaient « liées ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Un jeune homme décède dans un accident à Longchamps

Un jeune homme né en 1991 a perdu la vie dans un accident de la route survenu lundi en fin de journée sur la route de la Bruyère (Nationale 912) à hauteur de Longchamps (Eghezée, province de Namur), a-t-on appris de source policière. Pour une raison qui n’a lire plus

Belga

23 janvier 2017 Bernie Ecclestone n'est plus le big boss de la Formule 1

Bernie Ecclestone a été obligé de quitter son poste de directeur exécutif de la Formule 1, a expliqué lui-même le big boss de la F1 depuis 40 ans, dans une interview au site spécialisé allemand auto-motor-und-sport.de. A 86 ans, Bernie Eccleston lire plus

Belga

23 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: 1,6 million de votants sur 94,5% des bureaux

Près de 1,6 million de personnes ont voté au premier tour de la primaire élargie du PS français, selon de nouveaux résultats portant sur 94,5% des bureaux de vote validés, a annoncé lundi la Hauté autorité chargée de veiller lire plus

Belga

23 janvier 2017 La Maison Blanche ouverte à l'idée d'opérations anti-EI avec la Russie en Syrie

Les Etats-Unis sont ouverts à l’idée de mener des opérations militaires conjointes avec la Russie contre les djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie, a affirmé lundi le porte-parole de la Maison Blanche. Cette annonce de l’exécutif américain intervient lire plus

Belga

23 janvier 2017 Crise des migrants – Les gares de Bruxelles submergées par des centaines de migrants

Les gares de Bruxelles sont submergées par des centaines de migrants, dont une grande partie provient du camp de réfugiés de Calais, démantelé et fermé au début du mois de novembre, rapporte lundi le site d’informations bruxellois Bruzz. A Bruxelles-N lire plus

Belga

23 janvier 2017 Une culture du profit règne parmi les agents de police qui rapatrient les illégaux

Une certaine culture du profit personnel règne au sein du service de police en charge du rapatriement des illégaux, révèle lundi la chaîne de télévision flamande VTM sur base d’un rapport d’audit. Certains des « escorteurs », ces agents qui accompagnent lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/