facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Washington a versé 400 millions à l'Iran une fois ses otages libérés

Les Etats-Unis ont reconnu jeudi avoir attendu en janvier dernier que leurs ressortissants prisonniers en Iran soient bien libérés pour faire acheminer presque simultanément à Téhéran 400 millions de dollars en liquide, tout en réaffirmant qu’il ne s’agissait pas d’une rançon. « Inquiets que l’Iran puisse manquer à sa parole sur la libération des prisonniers (…) et, pour être honnête, en raison de la méfiance entre l’Iran et les Etats-Unis, nous avons bien entendu cherché à garder le maximum de levier, d’avantage jusqu’à ce que les Américains soient libérés », a admis le porte-parole du département d’Etat John Kirby.
Il était interrogé sur les suites d’informations du Wall Street Journal (WSJ) sur le déroulement du week-end des 16 et 17 janvier entre les Etats-Unis et l’Iran.
A la suite de révélations du WSJ début août, Washington avait reconnu avoir versé le 17 janvier à l’Iran l’équivalent de 400 millions de dollars en liquide, en billets d’euros et de francs suisses stockés sur des palettes et chargées dans un avion de fret.
Mais le président Barack Obama avait démenti tout versement de « rançon » pour la libération en janvier de cinq Américains.
Le 16 janvier, l’Iran et six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) mettaient en oeuvre à Vienne leur accord historique sur le nucléaire iranien scellé le 14 juillet 2015.
Ce même 16 janvier, Washington et Téhéran annonçaient un échange inédit de prisonniers: quatre Irano-Américains et un Américain, dont le correspondant du Washington Post Jason Rezaian, libérés par la République islamique contre la « clémence » des Etats-Unis accordée à sept Iraniens détenus.
Et le 17 janvier, le président Obama rendait public un remboursement par Washington à Téhéran de 1,7 milliard de dollars représentant un contrat d’armement jamais honoré et datant d’avant la Révolution islamique de 1979 et la rupture des relations diplomatiques en 1980.
Début août, le département d’Etat avait affirmé que l’affaire du Tribunal arbitral et celle des prisonniers étaient « complètement distinctes ». Jeudi, M. Kirby a reconnu que les deux étaient « liées ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mai 2017 Explosion à Manchester – La police confirme 19 décès et une cinquantaine de blessés

La police de Manchester a communiqué vers 01h10, dans la nuit de lundi à mardi (02h10 HB), un premier bilan chiffré de l’explosion qui a eu lieu lundi soir à la Manchester Arena après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. « Jusqu’à pr lire plus

Belga

23 mai 2017 Les services de secours toujours à pied d'œuvre à la Manchester Arena

La police de Manchester a indiqué dans la nuit de lundi à mardi, vers 00h30 (1h30 en Belgique), que les services de secours sont toujours à pied d’œuvre à la Manchester Arena, environ deux heures après « l’incident » qui y a fait plusieurs morts et bless lire plus

Belga

23 mai 2017 "Incident" inconnu à la Manchester Arena: la police confirme des décès

Des internautes britanniques ont rapporté lundi soir avoir entendu un bruit d’explosion à la Manchester Arena, dans le nord de l’Angleterre, juste après la fin du concert de la chanteuse Ariana Grande. Selon les messages relayés sur Twitter, le bruit entendu aurait provoq lire plus

Belga

23 mai 2017 Pas d'accord sur la dette grecque

La zone euro et le FMI ne sont pas parvenus à un accord lundi soir au sujet de la dette grecque. L’objectif était de préparer un éventuel allègement de dette, qui permettrait au FMI de participer au programme d’aide à la Grèce. Mais une telle solution lire plus

Belga

23 mai 2017 Le Conseil de sécurité de l'ONU dénonce le dernier tir de missile nord-coréen

Le Conseil de sécurité des Nations unies a « fermement condamné » lundi le dernier tir de missile effectué par la Corée du Nord dimanche et menacé Pyongyang de sanctions renforcées, à la veille d’une réunion d’urgence. Les 15 pays membres lire plus

Belga

22 mai 2017 Couvin: le policier à la "croix des Templiers" s'est exprimé lors d'un conseil de police

Un conseil de police extraordinaire s’est tenu lundi soir à huis clos à Couvin pour évoquer la polémique liée à la croix des Templiers arborée par un des policiers de la zone des Trois Vallées sur son gilet pare-balles depuis le 1er janvier 201 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/