facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Washington a versé 400 millions à l'Iran une fois ses otages libérés

Les Etats-Unis ont reconnu jeudi avoir attendu en janvier dernier que leurs ressortissants prisonniers en Iran soient bien libérés pour faire acheminer presque simultanément à Téhéran 400 millions de dollars en liquide, tout en réaffirmant qu’il ne s’agissait pas d’une rançon. « Inquiets que l’Iran puisse manquer à sa parole sur la libération des prisonniers (…) et, pour être honnête, en raison de la méfiance entre l’Iran et les Etats-Unis, nous avons bien entendu cherché à garder le maximum de levier, d’avantage jusqu’à ce que les Américains soient libérés », a admis le porte-parole du département d’Etat John Kirby.
Il était interrogé sur les suites d’informations du Wall Street Journal (WSJ) sur le déroulement du week-end des 16 et 17 janvier entre les Etats-Unis et l’Iran.
A la suite de révélations du WSJ début août, Washington avait reconnu avoir versé le 17 janvier à l’Iran l’équivalent de 400 millions de dollars en liquide, en billets d’euros et de francs suisses stockés sur des palettes et chargées dans un avion de fret.
Mais le président Barack Obama avait démenti tout versement de « rançon » pour la libération en janvier de cinq Américains.
Le 16 janvier, l’Iran et six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) mettaient en oeuvre à Vienne leur accord historique sur le nucléaire iranien scellé le 14 juillet 2015.
Ce même 16 janvier, Washington et Téhéran annonçaient un échange inédit de prisonniers: quatre Irano-Américains et un Américain, dont le correspondant du Washington Post Jason Rezaian, libérés par la République islamique contre la « clémence » des Etats-Unis accordée à sept Iraniens détenus.
Et le 17 janvier, le président Obama rendait public un remboursement par Washington à Téhéran de 1,7 milliard de dollars représentant un contrat d’armement jamais honoré et datant d’avant la Révolution islamique de 1979 et la rupture des relations diplomatiques en 1980.
Début août, le département d’Etat avait affirmé que l’affaire du Tribunal arbitral et celle des prisonniers étaient « complètement distinctes ». Jeudi, M. Kirby a reconnu que les deux étaient « liées ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Un ancien garde du corps de Georges Clooney comparaîtra le 6 juin

Samy D., qui a occasionnellement assuré la sécurité de stars hollywoodiennes comme Georges Clooney et Ben Affleck, doit comparaître devant la 14e chambre de la cour d’appel de Bruxelles le 6 juin prochain. Il est prévenu pour des faits de coups et blessures dans un lire plus

Belga

24 mars 2017 Une soixantaine de bières à déguster lors de la Cité de la bière à Liège

La 4e édition de la Cité de la bière fera la part belle aux nouveaux projets brassicoles (Korus à Huy, Bestiale à Liège et Beerstorming à Bruxelles) et aux régions brassicoles émergentes (Milan, Londres), ont annoncé vendredi Dami lire plus

Belga

24 mars 2017 La justice annule la baisse des tarifs de gros dans la téléphonie fixe

La Cour des marchés, une nouvelle section spécialisée de la Cour d’appel de Bruxelles, a annulé la baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes instaurée l’an dernier par l’Institut belge des services postaux et des télécommunications lire plus

Belga

24 mars 2017 Une 2 CV en bois prête à rouler: le pari fou d'un ébéniste

Un ébéniste à la retraite vient de terminer la fabrication d’un modèle de 2 CV Citroen en bois fruitier de Touraine, un véhicule grandeur nature unique au monde, équipé pour prendre la route, qui s’apprête à passer son premier contr lire plus

Belga

24 mars 2017 Thomas Meunier déclare forfait pour les matches contre la Grèce et en Russie

L’arrière droit des Diables Rouges Thomas Meunier, blessé à la cheville, ne jouera pas samedi soir (20h45) au Stade Roi Baudouin contre la Grèce dans le cadre de la 5e journée du Groupe H de la Zone Europe des éliminatoires du mondial-2018 de football, ni en lire plus

Belga

24 mars 2017 Jo-Wilfried Tsonga papa avec "des étoiles plein les yeux"

Jo-Wilfried Tsonga est devenu père pour la première fois, d’un petit garçon, une nouvelle officialisée par le joueur de tennis français vendredi sur son compte Twitter. « Des étoiles plein les yeux, je vous annonce la naissance de notre fils ! », a tweet lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/