Wall Street finit en nette hausse: Dow Jones +0,99%, Nasdaq +1,47%

Instable depuis plusieurs séances, Wall Street a monté nettement jeudi, portée par des indicateurs semblant éloigner la perspective d’un relèvement des taux et la forte progression du titre Apple: le Dow Jones a pris 0,99% et le Nasdaq 1,47%. Selon les résultats définitifs, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 177,71 points à 18.212,48 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 75,92 points à 5.249,69 points. L’indice élargi S&P 500 a avancé de 21,49 points, soit 1,01%, à 2.147,26 points.
Wall Street garde ainsi le style erratique emprunté depuis la fin de la semaine dernière, avec chaque jour des évolutions de plus de 1% dans un sens ou l’autre, à l’exception d’une séance tranquille mercredi.
Jeudi, « on a eu un mauvais chiffre sur les ventes de détail » en août aux Etats-Unis, a mis en avant Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.
Cet indicateur décevant sur la consommation n’a pas plombé la Bourse car « cela a encouragé les investisseurs dans l’idée que septembre est exclu » comme échéance de la prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), a-t-il avancé. « C’est la principale explication à la hausse des indices. »
A six jours de la prochaine décision de la banque centrale américaine, les investisseurs semblent moins inquiets du risque d’un resserrement monétaire immédiat. Mais l’incertitude règne toujours sur les intentions à moyen terme de la Fed, qui n’a plus relevé ses taux depuis sa dernière hausse en décembre 2015.

Partager l'article

15 septembre 2016 - 23h30