Wall Street finit en légère hausse avant les résultats d'Apple

Wall Street a terminé mardi en très légère hausse, juste avant les résultats du géant informatique Apple et à la veille d’une décision de la Réserve fédérale américaine (Fed): le Dow Jones a gagné 0,17% et le Nasdaq 0,06%. Selon les résultats définitifs, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 36,43 points à 20.949,89 points et le Nasdaq, à dominante technologique de 3,76 points à 6.095,37 points, accrochant de justesse un nouveau record en clôture. L’indice élargi S&P 500 a pris 2,84 points, soit 0,12%, à 2.391,17 points.
“Les valeurs technologiques, qui semblent bouger parce que l’on attend des chiffres positifs d’Apple, sont en hausse”, a relevé Chris Low de FTN Financial.
Le géant de l’informatique Apple est la première capitalisation de la place new-yorkaise et devait publier ses résultats mardi après la clôture. Son titre a fini la séance du jour sur un nouveau record (+0,63% à 147,51 dollars) et a déjà pris plus de 26% depuis le début de l’année.
Quant à la réunion du Comité monétaire de la Fed (FOMC), qui s’étend sur deux jours jusqu’à mercredi, elle devrait être “plutôt ennuyeuse puisque les attentes sont qu’ils vont laisser les taux d’intérêt inchangés”, a jugé Bill Lynch à l’unisson des autres analystes américains.
Le communiqué qui marquera la fin de la réunion du comité monétaire de la Fed (FOMC) sera en revanche attentivement disséqué afin d’y trouver des indices sur la trajectoire de sa politique monétaire, notamment lors de la réunion suivante en juin.
La banque centrale américaine table jusqu’à présent sur deux relèvements des taux cette année, en plus du premier resserrement qu’elle a effectué en mars.
Chris Low prévenait: “quand personne ne pense vraiment à la Fed (…) le communiqué peut prendre les investisseurs par surprise”.

Partager l'article

02 mai 2017 - 23h25