Wall Street finit en hausse, rassurée par la Fed

Wall Street a monté mercredi, mettant de côté les craintes liées au « Brexit » grâce à un bon chiffre américain et un document jugé rassurant sur les intentions de la Banque centrale américaine: le Dow Jones a pris 0,44% et le Nasdaq 0,75%. Selon des résultats définitifs, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 78,00 points à 17.918,62 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 36,26 points à 4.859,16 points. L’indice élargi S&P 500 a avancé de 11,18 points, soit 0,54%, à 2.099,73 points.
« La Bourse a d’abord baissé à cause (…) des inquiétudes sur l’impact du +Brexit+, mais elle s’est reprise face aux minutes de juin de la Fed », a estimé Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.
Le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui s’était abstenue à la mi-juin de relever ses taux, montre que l’institution avait envisagé la victoire électorale des partisans d’une sortie de l’Union européenne, devenue réalité le 23 juin.
« L’idée, c’est qu’ils ont pris la bonne décision, au regard du vote en faveur du Brexit », a commenté M. Skrainka.
De plus, plusieurs responsables de la Fed ont manifesté leurs doutes quant aux perspectives économiques américaines, sur l’inflation ou sur l’emploi, ce qui est de nature à laisser espérer le maintien durable du soutien constitué par des taux presque nuls.
« Une autre chose, c’est qu’un indice sur l’activité non manufacturière s’est révélé bien meilleur que prévu », a renchéri Chris Low, de FTN Financial.
L’activité dans les services aux Etats-Unis a accéléré en juin, dépassant les attentes des analystes, selon l’indice des directeurs d’achats publié mercredi par l’association professionnelle ISM.

Partager l'article

06 juillet 2016 - 23h30