Vol d'une milliardaire taïwanaise à Paris: plus de 150.000 euros de préjudice

Une milliardaire taïwanaise, une femme d’affaires de 75 ans, a été victime, au lendemain du braquage de Kim Kardashian, d’un vol de bijoux à son domicile parisien pour un préjudice évalué à plus de 150.000 euros, a-t-on appris mardi de source policière. Shaw-Lan Wang, une des dirigeantes du groupe de presse international United Daily News et principale actionnaire de la maison de couture Lanvin, a été victime d’un vol en pleine journée à son domicile du XVIe arrondissement de Paris pendant qu’elle y faisait une sieste, d’après une source policière.
Les faits se sont déroulés le 4 octobre, au lendemain du braquage de la star américaine de téléréalité Kim Kardashian. « Mais les deux affaires ne sont pas liées, ce ne sont pas les mêmes modes opératoires », a commenté cette source, qui confirmait partiellement des informations parues dans la presse française.
Deux hommes se sont introduits en plein après-midi dans l’appartement où la victime dormait et lui ont dérobé des bijoux, téléphones « et divers articles de luxe ». Ils « n’ont pas violenté la victime », précise la source policière, « mais lui ont pris une bague qu’elle portait au doigt » avant de prendre la fuite.
Le préjudice est évalué à entre 150.000 et 200.000 euros.
Kim Kardashian avait été braquée et ligotée dans la nuit du 2 au 3 octobre dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris. Les braqueurs avaient emporté des bijoux d’une valeur de neuf millions d’euros.

Partager l'article

11 octobre 2016 - 20h15