Vol cauchemardesque pour des Brésiliens privés de réveillon à New York

Privés de réveillon de Nouvel An à New York à cause de problèmes en série, les passagers du vol AA974 d’American Airlines ont dû patienter quatre jours pour décoller enfin lundi du Brésil vers les Etats-Unis après un périple robambolesque. Leur vol avait pourtant bien décollé comme prévu le 30 décembre de Fortaleza (Nordeste), selon le gestionnaire brésilien d’aéroports Infraero.
Ses passagers s’imaginaient déjà à Times Square le lendemain matin. Mais les problèmes ont commencé lors d’une escale prévue à Rio de Janeiro.
Les passagers sont d’abord informés que l’avion ne pourra décoller que le 31 dans l’après-midi, en raison d’un problème de turbine.
La perspective de fêter le Nouvel An à New York commence déjà sérieusement à s’éloigner. Elle s’évanouit en plein vol quelques heures plus tard.
Une passagère fait un malaise et l’avion doit faire escale à Manaus. Entre temps, les 300 passagers ont dû célébrer le passage à 2017 en altitude.
« Ça aurait pu être sympa, mais ils n’avaient pas de repas à nous proposer et les employés n’étaient pas du tout agréables », s’est indignée Gilda Carvalho, secrétaire dans une université de Rio, dans un long message teinté d’ironie sur Facebook.
Une fois arrivés dans la capitale amazonienne, ils ont du y rester encore deux jours interminables, le temps que l’équipage dispose du temps de repos réglementaire.
Pendant ce temps, les passagers en colère, parmi lesquels une actrice de telenovela et un groupe de samba célèbre, s’en sont donné à coeur joie sur les réseaux sociaux.

Partager l'article

03 janvier 2017 - 07h10