facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Voilée, designer de grandes marques, elle rêve d'une autre mode

Fille d’une Coréenne et d’un Palestinien, élevée dans l’Ohio, Sarah Musa a surpris ses parents en décidant de se voiler à 17 ans. Aujourd’hui, elle travaille pour des grands du prêt-à-porter avant de, peut-être, créer sa mode, pudique mais universelle. Chez Ralph Lauren, Anna Sui, Carolina Herrera ou Club Monaco, où elle est aujourd’hui designer technique senior, la jeune femme s’est accommodée des codes du monde de la mode, quelles que soient les pièces sur lesquelles elle travaille.
« Je réalise de beaux vêtements », ajoute-t-elle, « et les femmes peuvent choisir de les porter comme elles le veulent ».
Elle-même superpose régulièrement les éléments des créateurs pour couvrir son corps.
« Je préfère porter un haut à manches longues Uniqlo plutôt que de la mauvaise +modest fashion+ », dit-elle, en référence à la « mode pudique », parfois aussi appelée « mode islamique ».
Quand elle a fait le choix du voile à 17 ans, sa mère, coréenne d’origine et chrétienne, a mis trois ans à accepter sa décision.
D’habitude, à cet âge, « les gens veulent seulement se fondre dans la masse », dit-elle d’une voix douce mais déterminée. En se couvrant, elle allait donc « à l’encontre de tout ce que disait notre société ».
« Toutes ces marques vous expliquent que vous devez vous maquiller, montrer de la chair, vous teindre les cheveux », dénonce-t-elle. « L’industrie vous dit que vous ne serez jamais assez bien ».
« Si je me couvre, je prends le pouvoir, je décide qui je veux être », dit-elle. Et quelle que soit la controverse que peut susciter ce type de décision, elle est certaine que « pour la majorité des femmes musulmanes dans le monde, c’est un choix ».

A 20 ans, Sarah lance sa marque de « modest fashion », Haya, mais la met vite en sommeil pour « étudier ». D’abord à la prestigieuse Fashion Institute of Technology de New York, puis dans les ateliers de grandes marques.
Mais l’idée de proposer sa propre mode reste bien présente chez celle qui a remporté un concours national de création de voile islamique il y a trois ans.
« Mon message ne sera pas religieux », prévient-elle, citant en exemple la créatrice américaine Ryan Roche, adepte des pantalons et des manches, et The Row, la maison des soeurs Olsen, dont beaucoup de pièces sont longues et amples.
« Elle sont extrêmement pudiques, mais comme elles ne sont pas liées à la religion, les gens ne le voient pas comme ça », souligne la jeune femme, aujourd’hui âgée de 33 ans, dont le voile étudié rappelle les turbans des années folles.
Depuis dix ans qu’elle a intégré l’industrie, Sarah dit n’avoir eu vent que d’une autre femme voilée dans le milieu des grandes marques américaines de prêt-à-porter.
Si ce milieu est plus ouvert que le reste de la société américaine, elle se souvient d’un entretien d’embauche où le recruteur l’a ouvertement écartée parce qu’elle portait le voile.
« Les gens me jugeront toujours différemment », admet-elle. « Je dois travailler encore plus dur, mais c’est pour ça que j’ai signé quand j’ai fait ce choix ».
Sa différence, Sarah l’a toujours sentie davantage lorsqu’elle quitte le microcosme new-yorkais pour retourner dans son Midwest natal. Et depuis l’élection de Donald Trump, la fracture est encore plus marquée.
« Dès que je suis arrivée en Ohio, j’ai senti les regards appuyés. Et je ne suis pas parano », dit-elle.
Mais son voile suscite aussi parfois des réactions positives, comme le jour où « une femme m’a abordée dans la rue pour me dire: votre foulard est magnifique », se souvient-elle.
« Je pourrais retirer mon voile et me fondre dans la masse. Mais mes amis noirs, eux, ne peuvent pas changer », explique la jeune femme.
Sarah préfère voir dans ce défi une opportunité. Pour les musulmans, dit-elle, « la mode peut être un moyen (…) de nous unir et trouver des moyens de faire front au sectarisme et à la haine ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Meurtres d'experts en RDC: des enquêteurs de l'ONU veulent plus d'investigations

Des enquêteurs de l’ONU, chargés d’élucider les meurtres de deux experts de l’organisation en mars dans la République démocratique du Congo, jugent que des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier formellement les auteurs de ces lire plus

Belga

17 août 2017 Audience en appel annulée pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

La première audience du procès en appel du journaliste camerounais Ahmed Abba, condamné à dix ans de prison pour « blanchiment d’actes de terrorisme », qui devait se tenir jeudi à Yaoundé, a été annulée, a rapporté RFI, dont M. Abba lire plus

Belga

17 août 2017 Crise au Venezuela – Au moins une trentaine de morts lors d'une mutinerie dans une prison

Au moins 36 personnes ont été tuées au Venezuela lors d’une opération de reprise de contrôle d’un centre de détention à l’est du pays, selon le gouverneur de l’Etat d’Amazonas, Liborio Guarulla, cité par Associated Press jeudi. Le centre de d lire plus

Belga

17 août 2017 Le chef d'état-major iranien et le président turc discustent de la paix en Syrie

Le chef d’état-major iranien Mohammad Bagheri a rencontré mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours d’une visite à Ankara pour des discussions au plus haut niveau, notamment sur la crise syrienne et l’Irak. Leur deux pays soutiennent des camps adverses en lire plus

Belga

17 août 2017 Brésil: victoire pour les Indiens devant la Cour Suprême

La Cour Suprême du Brésil a rejeté mercredi une demande d’indemnisation de l’Etat du Mato Grosso pour l’expropriation de terres attribuées à des tribus indiennes, une victoire pour les populations autochtones face à la pression de l’agro-business. La d lire plus

Belga

17 août 2017 Canada: actions prévues contre les manifestations racistes

A Vancouver, à Toronto ou dans d’autres villes au Canada, des mouvements citoyens s’organisent face aux manifestations de groupuscules d’extrême droite dans la lignée du rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville aux Etats-Unis. « La résistance no lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/