Visite du ministre Reynders aux Fidji et en Nouvelle-Zélande – La Belgique demande le soutien de Suva pour sa candidature au Conseil de sécurité de l'ONU

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) a rencontré mardi le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama dans la capitale Suva au deuxième jour de sa visite dans l’Etat insulaire. Le chef de la diplomatie belge lui a demandé le soutien de la République des Fidji à la candidature belge pour un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies en 2019 et 2020. Didier Reynders a expliqué au chef du gouvernement fidjien que la Belgique, qui tente d’intégrer le Conseil de sécurité tous les 10 à 12 ans, n’a pas d’agenda national et que sa participation à la commission des droits de l’homme du Conseil économique et social des Nations unies permet des « soutiens mutuels » pour d’autres candidatures.
Le ministre des Affaires étrangères a obtenu la garantie du soutien de Canberra la semaine passée, mais les Fidji ne se sont pas encore prononcées en ce sens. M. Reynders demeure néanmoins optimiste à ce sujet. « Nous n’avons pas encore reçu de confirmation, mais il était très important d’obtenir un entretien direct avec le Premier ministre fidjien à ce sujet. Nous allons voir dans les prochains jours et les prochaines semaines comment il est possible de recevoir ce soutien », a-t-il expliqué.
La Belgique et les Fidji entretiennent des relations diplomatiques depuis septembre 1972, mais il s’agit de la première visite d’un ministre belge dans l’archipel du Pacifique.

Partager l'article

03 janvier 2017 - 01h05