facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Visite du ministre Reynders aux Fidji et en Nouvelle-Zélande – Reynders rencontre son homologue néo-zélandais, présente le monument belge de Wellington

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré, au deuxième jour de son voyage en Nouvelle-Zélande, son homologue de ce pays, Murray McCully. Comme aux Fidji et en Australie, l’objectif était entre autres d’encourager l’hôte à soutenir une candidature de la Belgique à un siège non-permanent au Conseil de sécurité de l’ONU en 2019 et 2020. « Nous avons reçu une réaction très positive, mais la décision reviendra au prochain gouvernement, élu en 2017 », a brièvement indiqué Didier Reynders à l’issue de la rencontre.

Les possibilités de collaboration accrue entre les deux Etats ont été abordées, a-t-il ajouté, notamment en matière de climat. Selon Didier Reynders, la Belgique pourrait ainsi apporter son expertise, issue des universités et centres de recherche, sur cette question. La possible participation d’entreprises belges (de dragage, par exemple) pour aider certaines îles de l’Océan Pacifique à faire face aux changements climatiques a également été évoquée.

Le vice-Premier a finalement présenté à son homologue néo-zélandais le projet belge de monument du souvenir de la Première Guerre mondiale, qui devrait prendre place au Memorial Park de Wellington. Aux côtés des Etats-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de l’Australie et de la France, le royaume a en effet été invité par la Nouvelle-Zélande à créer une oeuvre destinée à être installée sur ce site dédié au souvenir.

Après un appel à projets, qui a mené à la réception de 11 propositions, c’est une construction métallique de 2,25m de haut et 8 de large, de Nico Van Stichel, qui a été choisie. Elle évoque le mélange de couronnes mortuaire et de lauriers. Il s’agit d’un « signe de reconnaissance » envers « les nombreux Néo-Zélandais venus en Belgique » durant la Grande Guerre, a souligné Reynders. Le projet, qui mélange « joliment les styles belge et néo-zélandais » selon Murray McCully, devrait être fabriqué en Belgique, avant une inauguration souhaitée le 12 octobre à Wellington. Cette date correspond au jour le plus sanglant de la bataille de Passchendaele côté néo-zélandais. Quelques 845 soldats venus de l’île sont alors tombés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/