Visite du ministre Reynders aux Fidji et en Nouvelle-Zélande – Les Fidji demandent le soutien de la Belgique afin de lever les visas pour Schengen

Le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama a demandé mardi à Didier Reynders de faire pression au niveau de l’Union européenne pour qu’il soit possible à l’avenir pour les citoyens des Fidji d’entrer dans l’espace Schengen sans visa. La question des visas était un des premiers points que Bainimarama, également chef de la diplomatie, a tenu à discuter avec le ministre belge des Affaires étrangères. « Je trouverais cela grave que cette demande soit vue comme liée à une crise migratoire. Je demande à la Belgique, en tant que membre de l’Union européenne, de faire pression dans cette optique », a indiqué le Premier, qui a souligné que les habitants d’autres Etats insulaires, comme ceux des Salomon, sont dispensés de visa pour pénétrer dans l’espace Schengen.
Didier Reynders, qui est arrivé aux Fidji dimanche, a quant à lui précisé que les restrictions étaient encore une conséquence du coup d’Etat de 2006, et que la Belgique ne voit actuellement plus de raison de les maintenir. Leur abandon serait « une évolution normale, après les élections de 2014 », a-t-il estimé. Il a donc promis de prendre le pouls de la Commission européenne sur cette question.
Didier Reynders a également rencontré mardi le ministre du Commerce et le président fidjien George Konrote.

Partager l'article

03 janvier 2017 - 06h50