Visite de Jan Jambon à Tihange: 314 mesures de sécurité seront contrôlées par l'AFCN

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, était en visite à la centrale nucléaire de Tihange mardi matin. Il était accompagné entre autres de Michel de Lamotte, parlementaire cdH, membre de la sous-commission de sûreté nucléaire. “Je constate qu’ils prennent les choses en main”, déclare le député. “Ils vont mettre en œuvre 314 mesures qui seront vérifiées par l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire. Nous avons demandé le calendrier de mise en place de ces mesures et que cela aille très vite.”

Les responsables de la centrale ont expliqué aux participants le processus pour parer au manque d’électricité depuis l’arrêt le 7 septembre de Tihange 1. La centrale avait reçu deux “pro justitia” du parquet de Huy.

Pour rappel, une dalle s’était soulevée dans la salle des pompes à Tihange 1. Un sous-traitant avait injecté trop de ciment à haute pression dans le sol. “Nous voulons que le sol soit stable en dessous, ce qui est la moindre des choses”, poursuit le député. “Comme il s’agit d’une prolongation de la durée de vie de la centrale, celle-ci doit satisfaire aux nouvelles normes de sécurité qui sont deux fois et parfois trois fois plus importantes que par le passé.”

Partager l'article

31 janvier 2017 - 13h45