facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

"Viol" à la matraque en France: incidents en marge d'une manifestation

Des incidents ont éclaté samedi en marge d’une manifestation en région parisienne après l’inculpation d’un policier soupçonné d’avoir sodomisé à la matraque un jeune homme noir lors d’une interpellation début février, a constaté une journaliste de l’AFP. « La police viole », « je ne suis pas un bamboula », « la police tue des innocents », pouvait-on lire sur des pancartes dans la manifestation de plusieurs centaines de personnes qui avait débuté dans le calme.
Rassemblés à Bobigny, une ville au nord-est de Paris, les manifestants ont réclamé « justice pour Théo », ce jeune de 22 ans qui a dû être opéré après avoir été grièvement blessé le 2 février dans la zone rectale lors d’une interpellation musclée à Aulnay-sous-Bois, non loin de Bobigny.
Un policier a été inculpé pour viol et trois autres pour violences en réunion. Tous ont été suspendus
Une heure après le début du rassemblement, des policiers postés sur une passerelle au-dessus du lieu du rassemblement ont reçu des projectiles lancés par des manifestants. Des cris, des bruits de pétards et des mouvements de foule ont suivi.
Des casseurs s’en sont pris, notamment à coups de pieds, aux vitres d’un immeuble et au mobilier urbain, ainsi qu’à une camionnette siglée aux lettres d’une station de radio. Les manifestants se sont ensuite dispersés.
« Nos enfants sont des Français! « , a crié une femme se présentant comme une « mama africaine » pendant la manifestation, déclenchant les applaudissements. « C’est une honte de voir ce qui se passe aujourd’hui dans le pays des droits de l’Homme ».
Les slogans rappelaient aussi deux adolescents morts dans un transformateur électrique, à l’origine d’émeutes en banlieue en 2005, ou Adama Traoré, décédé lors de son interpellation l’été dernier en région parisienne.
A Toulouse (sud-est), une manifestation a rassemblé samedi 250 personnes dans le calme, selon la police et les organisateurs.
Plusieurs communes de la région parisienne ont connu des nuits sous tension depuis l’hospitalisation de Théo. Dans la nuit de vendredi à samedi, huit personnes ont été interpellées pour des violences urbaines, et 25 la nuit précédente.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 août 2017 Uber, en pleine tourmente, réduit sa perte, le chiffre d'affaires bondit

L’américain Uber, en pleine tourmente autour de l’éviction de son PDG et de multiples controverses, a réduit sa perte au second trimestre, selon des chiffres cités par le site d’information Axios et confirmés par Uber à l’AFP. Uber, qui n’est pas coté lire plus

Belga

24 août 2017 Conflit en Syrie – "Labyrinthe mortel" pour les civils de Raqa

Les civils bloqués dans la ville syrienne de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI), sont pris au piège dans un « labyrinthe mortel » en raison des combats intenses visant à chasser les jihadistes, assure jeudi Amnesty International. L’ONU estime jusqu’à 25.000 le nombre lire plus

Belga

24 août 2017 Décès du cinéaste Alain Berbérian

Le cinéaste français Alain Berbérian, réalisateur de « La Cité de la peur » et du « Boulet », est décédé mardi a l’âge de 63 ans, a déclaré mercredi à l’AFP son agent, confirmant une information de La Tribune de Gen lire plus

Belga

24 août 2017 Pas de lien entre les attentats en Catalogne et la camionnette suspecte à Rotterdam

Aucun lien n’a été établi entre la camionnette immatriculée en Espagne transportant des bombonnes de gaz interceptée à Rotterdam et les attentats en Catalogne, a informé une source judiciaire à l’agence Reuters. Les enquêteurs sont arriv lire plus

Belga

24 août 2017 Canada: Trudeau exhorte les demandeurs d'asile à respecter le processus habituel

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté mercredi les demandeurs d’asile à ne pas traverser la frontière canado-américaine hors d’un point d’entrée officiel dans le but de présenter leur dossier au Canada. « Vous ne serez pas avantagé si v lire plus

Belga

24 août 2017 La camionnette suspecte à Rotterdam sans danger et transportée au poste de police

La camionnette immatriculée en Espagne qui faisait l’objet d’une investigation des services de déminage néerlandais à Rotterdam a été déclarée sans danger et déplacée au poste de police vers 23h00. Plus tôt dans la soir lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/