facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marchés. Une quinzaine de pays ont en effet fermé partiellement ou totalement cette semaine leurs portes à la viande brésilienne, un rude coup pour un secteur qui a rapporté plus de 13 milliards de dollars à l’économie du géant sud-américain en 2016. Premier exportateur mondial de viande bovine et de volaille, le Brésil, fournisseur de plus de 150 pays, « espère que les pays membres de l’OMC n’auront pas recours à des mesures qui constitueraient des restrictions arbitraires et seraient contraires aux règles de l’OMC ». Cet appel a été lancé à Genève, au cours d’une réunion du comité des mesures sanitaires et phytosanitaires de l’OMC.
Le ministre de l’Agriculture Blairo Maggi a déclaré s’attendre à ce que les exportations de viande brésilienne « chutent environ de 10% » à cause du scandale, ce qui représenterait, selon lui, des pertes d’1,5 milliard de dollars. La Chine, Hong Kong et le Chili, qui représentaient ensemble 40% des exportations de viande bovine du Brésil en 2016, ont totalement fermé leurs marchés.
L’Union Européenne, la Suisse, le Japon, le Mexique et plus récemment l’Afrique du Sud ont pour leur part interdit l’entrée de produits fabriqués dans des usines visées par l’enquête.
L’affaire a éclaté lorsque la police brésilienne a découvert vendredi que de gros exportateurs de viandes avaient payé des pots-de-vin à des inspecteurs des services d’hygiène du ministère de l’Agriculture pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation. Trente personnes ont été arrêtées, trois usines ont été fermées et toutes les installations visées se sont vu interdire d’exporter leurs produits.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Venezuela: perquisition au domicile de Luisa Ortega, demande d'arrestation de son mari

Des agents du service de renseignement vénézuélien ont perquisitionné mercredi le domicile de l’ex-procureure générale du pays, Luisa Ortega, une chaviste devenue dissidente, après la demande d’arrestation de son mari, le député German F lire plus

Belga

17 août 2017 Meurtres d'experts en RDC: des enquêteurs de l'ONU veulent plus d'investigations

Des enquêteurs de l’ONU, chargés d’élucider les meurtres de deux experts de l’organisation en mars dans la République démocratique du Congo, jugent que des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier formellement les auteurs de ces lire plus

Belga

17 août 2017 Audience en appel annulée pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

La première audience du procès en appel du journaliste camerounais Ahmed Abba, condamné à dix ans de prison pour « blanchiment d’actes de terrorisme », qui devait se tenir jeudi à Yaoundé, a été annulée, a rapporté RFI, dont M. Abba lire plus

Belga

17 août 2017 Crise au Venezuela – Au moins une trentaine de morts lors d'une mutinerie dans une prison

Au moins 36 personnes ont été tuées au Venezuela lors d’une opération de reprise de contrôle d’un centre de détention à l’est du pays, selon le gouverneur de l’Etat d’Amazonas, Liborio Guarulla, cité par Associated Press jeudi. Le centre de d lire plus

Belga

17 août 2017 Le chef d'état-major iranien et le président turc discustent de la paix en Syrie

Le chef d’état-major iranien Mohammad Bagheri a rencontré mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours d’une visite à Ankara pour des discussions au plus haut niveau, notamment sur la crise syrienne et l’Irak. Leur deux pays soutiennent des camps adverses en lire plus

Belga

17 août 2017 Brésil: victoire pour les Indiens devant la Cour Suprême

La Cour Suprême du Brésil a rejeté mercredi une demande d’indemnisation de l’Etat du Mato Grosso pour l’expropriation de terres attribuées à des tribus indiennes, une victoire pour les populations autochtones face à la pression de l’agro-business. La d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/