facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Venezuela : pas de référendum anti-Maduro avant "l'an prochain", assure le président

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a écarté samedi toute possibilité de référendum pour le révoquer en 2016, cherchant ainsi à décourager l’opposition qui avertit des risques d’explosion sociale liés à la grave pénurie alimentaire. Si l’opposition de centre-droit « remplit les conditions requises, le référendum révocatoire aura lieu l’an prochain, c’est tout », a-t-il assuré, ce qui empêcherait la tenue de nouvelles élections.
Un référendum organisé après le 10 janvier 2017 et couronné de succès entraînerait uniquement le remplacement du dirigeant socialiste par son vice-président jusqu’à la fin de son mandat, en 2019.
Le chef de l’Etat, très impopulaire, affronte depuis plusieurs mois une opposition de plus en plus virulente et qui cherche, après avoir conquis le Parlement, à obtenir son départ anticipé.
Samedi, la coalition de la Table pour l’unité démocratique (MUD, centre-droit) a appelé ses partisans à se réunir, le lendemain à Caracas, pour organiser le déplacement des 1,3 million de personnes appelées à confirmer, en personne, leur souhait d’un tel référendum.
Car entre le 20 et le 24 juin, ceux qui ont signé en faveur de la consultation, à l’appel de l’opposition, devront venir apposer leur empreinte digitale dans l’un des 24 sièges régionaux du Conseil national électoral (CNE), situés parfois très loin de leur domicile.
S’ouvrira ensuite un processus de vérification par le CNE qui durera vingt jours ouvrables, jusqu’au 23 juillet.
La MUD a dénoncé samedi ce délai supplémentaire, estimant qu’avec les machines biométriques pour enregistrer les empreintes, la vérification devrait être immédiate. « C’est une provocation, alors que s’exacerbent les troubles motivés par la faim », a estimé lors d’une conférence de presse Jesus Torrealba, porte-parole de la MUD.
Le pays pétrolier, dont l’économie s’est effondrée avec la chute des cours, souffre de graves pénuries d’aliments et de médicaments, suscitant la colère de la population. Ces derniers mois, pillages et lynchages sont devenus plus nombreux.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mars 2017 La N-VA génère une "méfiance totale" au sein du gouvernement fédéral

Le député CD&V Eric Van Rompuy a lancé dimanche sur son blog internet une nouvelle salve d’attaques à l’encontre de la N-VA, dénonçant l’attitude des nationalistes flamands dans les dossiers sécuritaires, d’asile et de migration. A ses yeux, la du lire plus

Belga

26 mars 2017 L'explosion à Berchem-Sainte-Agathe probablement due à une fuite de gaz

L’explosion survenue samedi matin dans un immeuble de la rue de Grand-Bigard, à Berchem-Sainte-Agathe, a probablement été causée par une fuite de gaz, ressort-il des premières constations de l’expert en incendie désigné par le parquet de Bruxelles, in lire plus

Belga

26 mars 2017 Au moins 130 interpellations à Moscou à la manifestation anticorruption (ONG)

La police russe a interpellé dimanche à Moscou au moins 130 partisans de l’opposant au Kremlin Alexeï Navalny qui participaient à une marche anticorruption, a affirmé l’organisation OVD-Info, spécialisée dans le monitoring des manifestations. « Les arres lire plus

Belga

26 mars 2017 Souffrant d'un décollement de la rétine, Didier Reynders annule deux déplacements

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a été contraint dimanche d’annuler sa participation à deux missions à l’étranger programmées dans les prochains jours, au Danemark et au Vietnam, afin de soigner un décollement de la r lire plus

Belga

26 mars 2017 Egypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

Cinquante-six personnes ont été condamnées dimanche à des peines allant de 7 à 10 ans de prison, pour leur rôle dans le naufrage d’un bateau de migrants en Méditerranée au large des côtes égyptiennes qui avait fait 202 morts, selon lire plus

Belga

26 mars 2017 Au moins 130 interpellations à Moscou à la manifestation anticorruption

La police russe a interpellé dimanche à Moscou au moins 130 partisans de l’opposant au Kremlin Alexeï Navalny qui participaient à une marche anticorruption, a affirmé l’organisation OVD-Info, spécialisée dans le monitoring des manifestations. « Les arres lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/