facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Venezuela : pas de référendum anti-Maduro avant "l'an prochain", assure le président

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a écarté samedi toute possibilité de référendum pour le révoquer en 2016, cherchant ainsi à décourager l’opposition qui avertit des risques d’explosion sociale liés à la grave pénurie alimentaire. Si l’opposition de centre-droit « remplit les conditions requises, le référendum révocatoire aura lieu l’an prochain, c’est tout », a-t-il assuré, ce qui empêcherait la tenue de nouvelles élections.
Un référendum organisé après le 10 janvier 2017 et couronné de succès entraînerait uniquement le remplacement du dirigeant socialiste par son vice-président jusqu’à la fin de son mandat, en 2019.
Le chef de l’Etat, très impopulaire, affronte depuis plusieurs mois une opposition de plus en plus virulente et qui cherche, après avoir conquis le Parlement, à obtenir son départ anticipé.
Samedi, la coalition de la Table pour l’unité démocratique (MUD, centre-droit) a appelé ses partisans à se réunir, le lendemain à Caracas, pour organiser le déplacement des 1,3 million de personnes appelées à confirmer, en personne, leur souhait d’un tel référendum.
Car entre le 20 et le 24 juin, ceux qui ont signé en faveur de la consultation, à l’appel de l’opposition, devront venir apposer leur empreinte digitale dans l’un des 24 sièges régionaux du Conseil national électoral (CNE), situés parfois très loin de leur domicile.
S’ouvrira ensuite un processus de vérification par le CNE qui durera vingt jours ouvrables, jusqu’au 23 juillet.
La MUD a dénoncé samedi ce délai supplémentaire, estimant qu’avec les machines biométriques pour enregistrer les empreintes, la vérification devrait être immédiate. « C’est une provocation, alors que s’exacerbent les troubles motivés par la faim », a estimé lors d’une conférence de presse Jesus Torrealba, porte-parole de la MUD.
Le pays pétrolier, dont l’économie s’est effondrée avec la chute des cours, souffre de graves pénuries d’aliments et de médicaments, suscitant la colère de la population. Ces derniers mois, pillages et lynchages sont devenus plus nombreux.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Apple arrête l'iPod nano et l'iPod shuffle

Le géant informatique américain Apple a cessé de commercialiser l’iPod nano et l’iPod shuffle, deux versions entrée de gamme de son célèbre baladeur numérique, a annoncé le groupe jeudi. « Aujourd’hui (jeudi), nous simplifions notre gamme d’iPod lire plus

Belga

28 juillet 2017 Dérapage du nouveau directeur de la communication de la Maison Blanche, Anthony Scaramucci

Le nouveau chef de la communication de la Maison Blanche, tout juste nommé pour donner un nouvel élan à la présidence de Donald Trump, a commis ses premiers dérapages, en insultant avec une extrême vulgarité ses collaborateurs de l’exécutif am lire plus

Belga

28 juillet 2017 Jupiler Pro League – Watford prête Obbi Oularé pour une saison à l'Antwerp

L’ex-attaquant du Club Bruges Obbi Oularé est prêté pour une saison à l’Antwerp par Watford, a confirmé jeudi soir le club londonien de Premier League sur son site internet. Oularé, 21 ans, le fils de l’ancien buteur de Genk Souleymane, révél lire plus

Belga

28 juillet 2017 Crise au Venezuela – Deux nouveaux décès, le président Maduro "propose un dialogue" à l'opposition

Au deuxième jour de la grève générale de 48h organisée au Venezuela à l’appel des opposants au président Nicolas Maduro et à l’élection prochaine de l’Assemblée constituante, deux nouveaux décès ont été lire plus

Belga

28 juillet 2017 Clasica San Sebastian – Dan Martin à l'arrêt pendant trois semaines, Philippe Gilbert cfed de file de Quick-Step

L’Irlandais Dan Martin, 30 ans, doit observer trois semaines d’arrêt en raison de deux petites fractures aux vertèbres dont il a été victime pendant la 9e étape du Tour de France qu’il a pourtant terminé à la sixième place. Le leader de l’ lire plus

Belga

28 juillet 2017 Nigeria: plus de 50 morts dans l'attaque de Boko Haram contre une mission pétrolière

Plus de 50 personnes ont été tuées lors de l’attaque menée mardi par Boko Haram contre une mission pétrolière dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué jeudi des sources médicales et humanitaires à l’AFP. Le bilan « ne cesse de s’aggraver » lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/