facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Venezuela: le gouvernement ordonne l'occupation de l'entreprise Kimberly-Clark

Le gouvernement du président Nicolas Maduro a ordonné lundi l’occupation de l’usine de l’entreprise américaine Kimberly-Clark au Venezuela, qui avait cessé sa production d’articles d’hygiène en raison de la détérioration des conditions économiques locales. Cette mesure d’occupation a été annoncée publiquement par le ministre du Travail Oswaldo Vera à l’usine Kimberly-Clark de Maracay, ville située à une centaine de kilomètres à l’ouest de Caracas. Le ministre a assuré que le gouvernement répondait ainsi à une demande présentée par les employés de l’usine.
« Nous décrétons l’occupation immédiate de l’entreprise Kimberly-Clark Venezuela par les travailleurs », a déclaré M. Vera, qui a signé un document à cet effet sous les vivats du personnel.
Le ministre a ordonné le redémarrage des machines. « A partir d’aujourd’hui, Kimberly-Clark rouvre ses portes et reprend sa production », a-t-il annoncé.
La prise de contrôle de cette usine est un début d’application de la menace lancée il y a deux mois par le président Maduro aux entreprises qui voudraient cesser leurs activités en raison de la crise. « Usine fermée, usine prise par les travailleurs », tel était le slogan qu’il avait alors lancé.
Kimberly-Clark a annoncé samedi qu’elle cessait ses activités au Venezuela en raison d’un « manque de devises » pour acheter les matières premières. Elle a aussi souligné « l’augmentation rapide de l’inflation », qui a été de 180,9% en 2015 et que le Fonds monétaire international (FMI) évalue pour 2016 à 720%. L’entreprise, qui fabrique entre autres du papier hygiénique et des couches, a ajouté que « si les conditions changeaient », elle étudierait « la viabilité » d’une reprise de ses activités au Venezuela.
Lundi, l’entreprise a réagi dans un communiqué à l’occupation de son usine. « Si le gouvernement vénézuélien prend le contrôle de Kimberly-Clark et de son activité, il sera responsable » du personnel et des installations, a-t-elle déclaré.
Plusieurs autres firmes internationales installées au Venezuela ont elles aussi suspendu leurs activités ces derniers temps, brièvement ou pour une durée indéfinie.
Coca Cola a suspendu en mai une grande partie de sa production locale par manque de sucre. Les groupes américains Kraft Heinz et Clorox ont également arrêté leurs activités.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mai 2017 Pour Trump, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un est un "fou avec des armes nucléaires"

Le président américain Donald Trump a qualifié le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un de « fou avec des armes nucléaires », lors d’une conversation téléphonique fin avril avec son homologue philippin Rodrigo Duterte, a rapporté mardi soir le Washin lire plus

Belga

24 mai 2017 Philippines: la loi martiale dans le sud pourrait durer un an

Le président des Philippines Rodrigo Duterte a annoncé mercredi que la loi martiale qu’il a instaurée à Mindanao, dans le sud du pays, pourrait être en vigueur pendant un an. M. Duterte a instauré la loi martiale mardi à Mindanao afin de rétabli lire plus

Belga

24 mai 2017 Une célèbre autoroute de Californie partiellement ensevelie sous un éboulement

Un énorme glissement de terrain a enseveli une partie de la Highway 1, une autoroute mythique de la Californie qui avait déjà été fermée par endroits à la suite de pluies diluviennes cet hiver, ont rapporté les autorités mardi. L’effondr lire plus

Belga

24 mai 2017 Bahreïn: tirs sur des manifestants, 5 morts, des dizaines de blessés et 286 arrestations

La police a ouvert le feu mardi à Bahreïn pour disperser des manifestants, faisant cinq morts et ravivant les tensions entre la dynastie sunnite et la population à majorité chiite dans ce pays du Golfe allié des Etats-Unis. Cette opération de sécurit lire plus

Belga

24 mai 2017 L'agence de presse officielle du Qatar piratée par "une entité inconnue"

Le Qatar a annoncé mercredi que son agence de presse officielle avait été piratée par une « entité inconnue » et avait diffusé un faux communiqué attribué à l’émir Tamim ben Hamad al-Thani. « L’agence de presse du Qatar a ét lire plus

Belga

24 mai 2017 Guatemala: routes bloquées pour exiger la démission du président

Des organisations paysannes et indigènes du Guatemala ont bloqué mardi au moins 20 routes du pays afin d’exiger la démission du président Jimmy Morales, qu’ils accusent d’être incapable de gouverner et d’entretenir la corruption. « Nous exigeons la démission d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/