Venezuela: contrôle financier dans les bureaux de la procureure critique de Maduro

Un contrôle financier a été lancé lundi au ministère public au Venezuela, une nouvelle offensive du pouvoir en place contre la Procureure générale du pays, Luisa Ortega, citée mardi devant la justice après ses critiques contre le gouvernement. Dans une déclaration publique, le Contrôleur général Manuel Galindo, réputé proche de l’exécutif, a annoncé avoir lancé dans la matinée une “opération de contrôle fiscal” pour chercher d’éventuelles irrégularités dans la gestion administrative, budgétaire et financière du ministère public depuis l’arrivée de Mme Ortega en 2008.
Luisa Ortega, une chaviste entrée en dissidence qui a multiplié les interventions dernièrement contre le gouvernement du président Nicolas Maduro, est citée à comparaître mardi par la Cour suprême, qui devra décider si elle peut être traduite en justice pour des fautes présumées.
Lundi, elle se trouvait à une session du Parlement, contrôlé par l’opposition, quand le contrôle financier a été lancé.
Elle a dénoncé devant les députés des “abus” des agents menant ce contrôle, qui ont pénétré tôt lundi matin dans les bureaux du ministère public en différents endroits du pays. Mais elle s’est déclarée ouverte à ce que “tous les comptes soient vérifiés”, si cela est fait avec “respect”.
Ce bras de fer entre la procureure générale et le gouvernement survient alors que le président Nicolas Maduro est confronté depuis le 1er avril à une vague de manifestations exigeant son départ qui ont fait 89 morts, dans un contexte de naufrage économique du pays.

Partager l'article

03 juillet 2017 - 20h20