USA: ventes de livres quasi-stables en 2015, le papier se reprend

Les ventes de livres aux Etats-Unis ont atteint 27,7 milliards de dollars en 2015, un chiffre d’affaires quasiment stable (-0,6%) par rapport à l’année précédente, marqué par un regain du papier et un essoufflement du livre numérique. Le nombre d’exemplaires vendus a, lui, légèrement augmenté de 0,5%, à 2,71 milliards de copies, selon un communiqué publié lundi par l’association des éditeurs américains (AAP). Le marché a été tiré par les ventes de livres pour adultes, qui ont progressé de 6% sur un an, tandis que les références pour enfants et jeunes adultes reculaient sensiblement (-3,3%).

Au sein de la catégorie adultes, la plus forte croissance vient des livres audio (+45,9%), qui poursuivent leur accélération. En trois ans, leur chiffre d’affaires global, tous lectorats confondus, a quasiment doublé (+84,6%), pour atteindre désormais 552 millions de dollars. Les livres adultes ont également profité de la mode des livres de coloriage pour adultes.

De manière générale, 2015 est un bon millésime pour le papier, qui reprend des couleurs. Quelque 577 millions de livres brochés ont été écoulés et 997 millions de livres de poche, ce qui représente un gain de 0,9% pour cette seconde catégorie. Autre signe, le chiffre d’affaires des points de vente physique a augmenté (+1,8%) pour la seconde année consécutive. « Le livre papier est là pour durer, tout comme le livre numérique », a commenté Tina Jordan, vice-présidente de l’AAP, citée dans le communiqué. Le livre numérique a lui connu une année plus difficile, avec des ventes en repli de 11,3%, après une première baisse légère de 1,2% en 2014.

Partager l'article

12 juillet 2016 - 10h25