facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

USA: une prestigieuse université facilite l'admission de descendants d'esclaves

La prestigieuse université de Georgetown, dans la capitale américaine Washington, a promis jeudi des excuses officielles pour la vente de quelque 270 esclaves dont elle a tiré profit au XIXe siècle, proposant en compensation de faciliter l’admission de leurs descendants. L’université jésuite fondée en 1789 est l’une des plus anciennes aux Etats-Unis et son président John DeGioia avait créé il y a un an un groupe de travail pour se pencher sur son passé esclavagiste.
Ces étudiants, personnels et anciens de l’université ont publié en ligne des archives documentant la vente en 1838 de 272 esclaves, dont une partie des recettes, qui équivaudraient à environ 3,3 millions de dollars aujourd’hui, avait été utilisée pour régler des dettes de l’établissement.
M. DeGioia a prononcé jeudi un discours dans lequel il a présenté toutes les mesures décidées par l’université pour tenter d’atténuer les conséquences de son passé.
« On connaît notre histoire », a reconnu M. DeGioia. « On peut être paralysé par notre passé, mais on peut aussi s’en servir pour se renforcer. J’espère que ces premiers pas ne sont que le début du chemin vers une réconciliation », a-t-il affirmé.
Il a promis que des excuses officielles viendraient d’une « messe de réconciliation dans laquelle nous chercherons le pardon pour notre participation à l’esclavage ».
Plusieurs descendants directs des 272 esclaves vendus en 1838 ont aussi pris la parole lors de cette cérémonie et ont espéré que les démarches de l’Université de Georgetown, de par le poids et l’Histoire de l’établissement, puissent constituer un exemple pour un mouvement de réconciliation plus large.
Parmi les mesures annoncées, la plus symbolique concerne ces descendants. Georgetown s’est en effet spécifiquement engagée à leur faciliter l’admission, sans toutefois aller jusqu’à proposer une aide financière aux potentiels candidats.
Concrètement, cette forme de discrimination positive signifie que les descendants seront « pris en considération de la même manière » que les candidats dont les parents sont d’anciens élèves de Georgetown, a précisé l’université dans un communiqué. La plupart des universités privées américaines favorisent en effet l’admission des candidats dont les parents sont diplômés du même établissement.
Par ailleurs, deux bâtiments du campus, qui portaient auparavant les noms de présidents d’université impliqués dans la vente de ces esclaves, seront rebaptisés en l’honneur d’un ancien esclave et d’une enseignante noire qui oeuvrait à l’éducation des jeunes filles au début du XIXe siècle.
Un nouvel institut de recherche sur l’esclavage va également ouvrir ses portes au sein de l’établissement et un mémorial sera érigé en l’honneur des anciens esclaves, a annoncé M. DeGioia en se basant sur un rapport d’une centaine de pages présenté par le groupe de travail.
« La façon la plus appropriée pour nous de compenser la participation de nos ancêtres à l’esclavage est de réparer (ses) conséquences de nos jours », a fait valoir M. DeGioia.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Trump interdit le financement d'ONG étrangères soutenant l'avortement

Le président américain Donald Trump a signé lundi un décret interdisant le financement par des fonds fédéraux d’ONG internationales qui soutiennent l’avortement. Cette décision est susceptible de vivement inquiéter les associations améri lire plus

Belga

23 janvier 2017 Shia LaBeouf lance un direct vidéo anti-Trump de quatre ans

L’acteur Shia LaBeouf est désormais connu pour ses délires artistiques. Après avoir couru un marathon autour d’un musée ou porté un sac en papier sur la tête pour avouer sa honte, il a installé une caméra devant le Museum of the Moving Image lire plus

Belga

23 janvier 2017 Liés à Publifin, quatre membres de la commission de vigilance du PS liégeois démissionnent

Sur les cinq membres ayant une voix délibérative au sein de la Commission liégeoise de vigilance – l’organe chargé du respect des règles au PS -, quatre sont liés au groupe Publifin et ont démissionné lundi, rapporte Le Soir sur son site intern lire plus

Belga

23 janvier 2017 On connaît le titre du prochain "Star Wars": "Le Dernier Jedi"

Le prochain chapitre de la saga intergalactique « Star Wars » s’intéressera au « Dernier Jedi » (« The Last Jedi »), selon le titre de cet Episode VIII dévoilé par Lucasfilm lundi. Le film, sur lequel n’a filtré aucune autre précision, est réalisé par Rian lire plus

Belga

23 janvier 2017 Suède: un viol en réunion diffusé en direct sur Facebook

Trois jeunes hommes soupçonnés d’avoir violé une jeune femme en direct sur Facebook ont été placés en garde à vue, a annoncé la police suédoise, qui a lancé un appel lundi pour récupérer les images. Les trois suspect lire plus

Belga

23 janvier 2017 Malia Obama en stage dans une célèbre compagnie de production

L’ainée des filles de l’ancien président Barack Obama va effectuer un stage auprès de la compagnie de production The Weinstein Co qui a produit des films récompensés aux Oscars tels que « The Artist » avec Jean Dujardin ou « Le discours d’un Roi » avec Colin Firth. La lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/