facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

USA: une grenouille dénoncée comme symbole raciste

L’insouciante image d’une grenouille à la peau verte et aux lèvres rouges, le « mème » internet « Pepe the Frog », a été intégrée à la liste des symboles racistes de la Ligue anti-diffamation (ADL) après avoir fait intrusion dans la campagne présidentielle américaine. L’ADL, une des plus importantes organisations de lutte contre l’antisémitisme et le racisme aux Etats-Unis, classe désormais « Pepe the Frog » dans la même liste que la croix gammée ou le drapeau confédéré, car ce symbole est utilisé « pour suggérer des notions racistes, antisémites ou sectaires ».
« Pepe the Frog n’avait initialement pas de connotations antisémites », relève toutefois l’ADL dans un communiqué publié mardi au sujet du personnage tiré d’une bande dessinée de l’artiste Matt Furie.
La grenouille était un phénomène internet, un « mème » largement diffusé et détourné avec humour, avant d’être récemment affublée d’une moustache d’Adolf Hitler, d’une kippa ou d’une cagoule du Ku Klux Klan.
« Une fois encore, des personnes racistes ont pris un mème internet populaire et l’ont déformé pour servir leurs propres objectifs qui consistent à répandre le sectarisme et à harceler les utilisateurs » de réseaux sociaux, a déploré le président d’ADL, Jonathan A. Greenblatt.
« Pepe the Frog » avait même fait intrusion dans la campagne présidentielle américaine après des propos d’Hillary Clinton ayant estimé que la moitié des partisans de son adversaire Donald Trump pouvaient être « placés dans le panier des pitoyables (…) les racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. A vous de choisir ».
Le fils du candidat républicain, Donald Trump Jr. avait alors riposté en diffusant sur Instagram une parodie de l’affiche du film « The Expandables » rebaptisé « The Deplorables » (les pitoyables, en anglais) et montrant son père entouré de « Pepe the Frog » et de plusieurs figures conservatrices.
L’équipe de campagne d’Hillary Clinton avait alors publié un texte intitulé « Donald Trump, Pepe the Frog et les partisans de la suprématie blanche: une explication », qui mettait en garde contre l’utilisation « sinistre » du mème internet et se concluait par une incitation à aller voter lors du scrutin du 8 novembre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Tricherie antipollution: l'équipementier Bosch serait lié au cartel du diesel

L’équipementier Bosch serait impliqué dans la vaste entente supposée entre cinq constructeurs automobiles allemands sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards d’euros, rapportent vendredi plusie lire plus

Belga

28 juillet 2017 Collin veut "une agriculture moins dépendante des marchés" et salue l'arrivée de Borsus

Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a plaidé, vendredi, à l’occasion de l’inauguration du Village de l’Agriculture, installé au cœur de la 83e Foire de Libramont, pour une « agriculture wallonne plus forte et moins dépendante des marchés i lire plus

Belga

28 juillet 2017 Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Mart lire plus

Belga

28 juillet 2017 Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté un projet de décret instituant une subvention pour les productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc, avec comme objectif de tripler leur nombre. Cette mesure fiscale adoptée jeudi p lire plus

Belga

28 juillet 2017 Les objets trouvés des chemins de fer suisse, véritable caverne d'Ali Baba

Chaise roulante, prothèses, dentiers, oeil de verre, robe de mariée ou encore kit de fakir: les objets trouvés par l’entreprise ferroviaire suisse CFF ne manquent pas d’originalité. En 2016, l’ex-régie fédérale a récolté plus de 127’000 lire plus

Belga

28 juillet 2017 "England Lost": Mick Jagger dévoile une nouvelle chanson teintée de Brexit blues

Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, a dévoilé un nouveau morceau enregistré en solo, teinté d’inquiétude et d’incertitude sur le Brexit. A 74 ans, le musicien britannique s’aventure sur le terrain miné de la politique de son pays avec une chanson au lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/