facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

USA: nouveau rebondissement dans la saga "Making a Murderer"

Une cour d’appel de Chicago a confirmé jeudi un jugement favorable à la libération de l’un des personnages centraux de « Making a Murderer », série documentaire à succès qui a illustré les failles du système judiciaire américain. Les aveux de Brendan Dassey ont été forcés, a estimé la cour à la majorité de deux juges sur trois. Ce jeune homme d’aujourd’hui 27 ans et son oncle Steven Avery ont été condamnés à la réclusion à perpétuité en 2007 dans une région côtière du lac Michigan pour l’homicide d’une photographe de 25 ans, Teresa Halbach.

« Hourra! », a réagi sur Twitter Jerome Buting, l’un des avocats convaincus depuis le début de l’innocence des deux prisonniers. Cette décision de la cour d’appel ouvre la voie à une possible libération de Brendan Dassey, même si le procureur général du Wisconsin a par le passé ardemment combattu cette éventualité. L’Etat peut aussi décider de rejuger M. Dassey ou faire appel devant la Cour suprême.

Diffusé par Netflix et sorti en décembre 2015, le docu-série « Making a Murderer » dissèque l’enquête sur le meurtre de Teresa Halbach, en soulevant nombre d’éléments troublants.

La série a lancé un débat national sur les procédures judiciaires aux Etats-Unis et la culpabilité ou l’innocence des protagonistes.

Pour des millions d’Américains, les deux hommes ont été confondus par des investigations implacables. Pour des millions d’autres, ils ont été l’objet d’une machination ourdie par la police ou le procureur du Wisconsin, qui avaient depuis longtemps la famille Avery dans leur collimateur.

Les défenseurs de Brendan Dassey, qui jouit d’un quotient intellectuel très limité, ont toujours affirmé qu’il avait été poussé à une confession sur des faits imaginaires lors d’un interrogatoire très controversé. Adolescent à l’époque du meurtre de Mme Halbach, il a également été très mal défendu par un avocat commis d’office.

Après la sortie du documentaire sur Netflix, de nombreux appels à la libération du jeune homme et de son oncle ont été lancés et une pétition a été envoyée sans résultat à la Maison Blanche pour demander une grâce présidentielle. Dans une première affaire, Steven Avery avait passé 18 ans derrière les barreaux pour une violente agression sexuelle qu’il n’avait pas commise. Il avait été innocenté par des preuves ADN et libéré de prison en 2003.

Ses ennuis ont recommencé juste au moment où il s’apprêtait à poursuivre devant les tribunaux les responsables de cette erreur judiciaire, ce qui selon ses partisans renforce la thèse du complot contre lui.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Attentats en Catalogne – La cellule djihadiste "démantelée", selon le ministre espagnol de l'Intérieur

La cellule d’une douzaine d’auteurs des attentats de Barcelone et Cambrils est désormais « démantelée », a affirmé samedi le ministre espagnol de l’Intérieur, alors qu’un homme, Younès Abouyaaqoub, est activement recherché par la police. L’annonce a d lire plus

Belga

19 août 2017 Attaque au couteau en Finlande – L'assaillant de Turku était un demandeur d'asile qui visait des femmes

Le ressortissant marocain de 18 ans accusé d’avoir tué deux personnes et blessé huit autres en Finlande vendredi, était un demandeur d’asile qui voulait s’en prendre à des femmes, a annoncé samedi la police. « Nous pensons que l’assaillant ciblait en particul lire plus

Belga

19 août 2017 Euro 2017 de hockey – Les Red Panthers débutent la compétition par une large victoire sur la République tchèque

La Belgique (FIH 14) a débuté l’Euro féminin de hockey par un large succès 6-0 sur la République tchèque (FIH 24), samedi, à Amsterdam, dans le groupe A. Louise Versavel a réalisé un doublé. Les Red Panthers ont rapidement trouv lire plus

Belga

19 août 2017 Italie: les expulsions antiterroristes dépassent le nombre de 200

L’Italie a annoncé samedi l’expulsion de deux Marocains et d’un Syrien, soupçonnés d’avoir des liens avec l’extrémisme islamiste, portant à 202 le nombre d’expulsions pour ce motif de ce pays depuis janvier 2015. Sans appel, les ordres d’expulsion ministérie lire plus

Belga

19 août 2017 Zimbabwe: l'anniversaire du président Mugabe décrété jour férié

Le 21 février, jour anniversaire du président zimbabwéen Robert Mugabe, sera désormais férié au Zimbabwe afin d’honorer celui qui dirige le pays d’une main de fer depuis 1980, a rapporté samedi un quotidien d’Etat. Le lobbying de la ligue de jeunesse lire plus

Belga

19 août 2017 Le groupe EI revendique l'attaque de Cambrils après celle de Barcelone

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque meurtrière dans la station balnéaire de Cambrils en Espagne, après celle de Barcelone, dans un communiqué diffusé samedi par son agence de propagande Amaq. L’EI a précisé que les d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/