US Open – Novak Djokovic: "J'ai manqué de réalisme"

Le N.1 mondial Novak Djokovic a admis que son manque de réalisme « catastrophique » lui avait coûté cher face au Suisse Stan Wawrinka, dimanche en finale de l’US Open où il s’est incliné en quatre sets 6-7 (1/7), 6-4, 7-5, 6-3. « Il faut reconnaître que Stan a été meilleur que moi, mais mon taux de réussite sur mes balles de break a été catastrophique », a regretté Djokovic.
Le double champion de l’US Open (2011, 2015) s’est offert 17 balles de break, c’est-à-dire 17 occasions de prendre le service de son adversaire, mais n’en a converti que trois, soit 18%.
Wawrinka, lui, n’a eu que dix balles de break, mais en a converti six, soit un taux de réussite de 60%.
« J’ai eu des occasions, mais je n’ai pas su les capitaliser: quand on ne les utilise pas, cela se paie cher, je ne suis pas content de cela, mais j’ai donné le meilleur de moi-même », a insisté le Serbe.
« Je n’étais pas assez calme dans les moments importants, je ne suis pas resté assez concentré quand il le fallait, ce genre de matches est une leçon pour moi », a-t-il assuré.
Djokovic reste bloqué à 29 ans à douze titres du Grand Chelem dont deux remportés en 2016, l’Open d’Australie et Roland Garros, le seul qui manquait encore à son palmarès.

Partager l'article

12 septembre 2016 - 04h50