facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

US Open – Nishikori bat Murray et va en demi-finales

Le Japonais Kei Nishikori (ATP 7), 26 ans, longtemps dominé, a finalement battu l’Ecossais Andy Murray (ATP 2), 29 ans, en quarts de finale de l’US Open de tennis, 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, mercredi à New York. La rencontre a duré 3 heures et 57 minutes. En demi-finales vendredi, Nishikori, finaliste malheureux (trois fois 6-3) de l’US Open 2014 contre le Croate Marin Cilic, après avoir sorti Novak Djokovic en demis, mais éliminé au 1er tour par le Français Benoît Paire l’an dernier, sera opposé soit au Suisse Stan Wawrinka (ATP 3), soit à l’Argentin Juan Martin del Potro (ATP 142), vice-champion olympique et vainqueur du tournoi en 2009.
L’autre demi-finale opposera pour sa part le Serbe Novak Djokovic (ATP 1), tenant du titre, au Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 11).
Murray, champion olympique, ne disputera donc pas une quatrième finale de Grand Chelem consécutive cette saison.
Mené deux manches à une, Nishikori n’a pas fléchi et s’est montré beaucoup plus réaliste que Murray, particulièrement fébrile dans le 5e set, où il a perdu d’entrée son service et a laissé passer sa chance en fin de match.
La rencontre a été marquée par des dysfonctionnements de la sonorisation qui a perturbé à plusieurs reprises les joueurs, en particulier Murray qui a perdu son calme et sa concentration après une discussion animée avec l’arbitre.
« L’interruption (pour fermer le toit du Stadium Arthur Ashe lors du 2e set, ndlr) m’a fait du bien, cela m’a permis de me calmer et de me reconcentrer sur les retours de service », a de son côté souligné Nishikori.
« J’ai de bons souvenirs à Flushing », a-t-il ajouté.
Murray avait pourtant très bien débuté la rencontre en remportant le premier set en 35 minutes. Le 7e mondial a égalisé à une manche partout, avant de concéder le troisième set. On connaît la suite…
« Je ne suis pas trop déçu, car la victoire aurait pu me revenir aussi, cela s’est joué à peu », a noté Murray.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le président mauritanien en route pour Banjul "pour une solution de la crise en Gambie"

Le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, était en route mercredi pour Banjul, selon une source officielle mauritanienne, pour tenter d’obtenir « une solution de la crise en Gambie » où le président sortant Yahya Jammeh conteste sa défaite électorale et lire plus

Belga

18 janvier 2017 WikiLeaks – Assange prêt à se rendre aux USA, si ses droits sont garantis

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange se dit prêt à se rendre aux Etats-Unis, où il fait face à de lourdes accusations, à condition que ses droits soient garantis, a annoncé mercredi le site internet. M. « Assange est prêt à venir aux Etats-Uni lire plus

Belga

18 janvier 2017 Turquie: le renforcement d'Erdogan, "grave menace" pour la démocratie, selon HRW

La réforme constitutionnelle qui vise à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan saperait tout contre-pouvoir et menacerait les droits de l’Homme en Turquie si elle était adoptée, a déclaré mercredi Human Rights Watch (HRW). Le te lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/