US Open – Murray en 8e de finale sans convaincre

Le N.2 mondial Andy Murray a souffert pendant plus de trois heures face à l’Italien Paolo Lorenzi pour décrocher sa qualification pour les 8e de finale de l’US Open en quatre sets 7-6, 5-7, 6-2, 6-3, samedi. L’Ecossais a été particulièrement déstabilisé lors des deux premières manches par l’agressivité et la prise de risque de son adversaire, 40e mondial, en état de grâce.
Murray, vainqueur à Wimbledon en juillet et sacré champion olympique à Rio en août, s’est également compliqué la tâche avec un total bien trop élevé de fautes directes (63).
« C’est un joueur qui ne vous donne pas de points faciles et comme de mon côté j’ai fait trop d’erreurs faciles, il a fallu être patient », a-t-il admis.
Il lui faudra singulièrement élever son niveau de jeu en 8e de finale où il sera opposé au Bulgare Grigor Dimitrov (N.24), à nouveau proche de son meilleur niveau.
Dimitrov, ancien N.8 mondial, a remporté leur dernier duel fin mars lors du Masters 1000 de Miami.
« Cela sera un match difficile, Grigor joue bien en ce moment, il faudra de mon côté mieux jouer », a prévenu Murray qui a disputé les finales des trois précédents tournois du Grand Chelem de l’année.

Partager l'article

04 septembre 2016 - 02h45