Une statue de Lady Diana érigée à Londres 20 ans après sa mort

Le prince William et son frère cadet Harry ont ordonné samedi l’érection à Londres d’une statue à l’effigie de leur mère, la princesse Diana, à l’approche du vingtième anniversaire de sa mort dans un accident de voiture à Paris. La sculpture sera érigée à l’extérieur du palais de Kensington, l’ancienne résidence de « Lady Di » où le prince William, son épouse Kate et leurs deux enfants George et Charlotte vivent désormais. « Vingt années ont passé depuis le décès de notre mère, et le temps est venu de faire reconnaître, avec une statue permanente, l’influence positive qu’elle a eue au Royaume-Uni et dans le monde », ont déclaré les deux princes dans un communiqué.

La reine Elizabeth II a dit « soutenir » le projet, selon les médias britanniques. Cette statue sera le quatrième monument londonien dédié à la défunte princesse, et sera située non loin de la fontaine commémorative de Diana construite à Hyde Park.

La princesse Diana, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul sont morts le 31 août 1997 dans un accident de voiture dans un tunnel sous le pont de l’Alma, à Paris.

Partager l'article

01 février 2017 - 08h10