facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une partie du gouvernement yéménite en exil rentre à Aden "définitivement"

Une partie du gouvernement yéménite en exil est rentrée jeudi à Aden, ville du sud déclarée capitale provisoire, alors que Sanaa reste sous le contrôle des rebelles chiites Houthis. « C’est un retour définitif », a affirmé à la presse le Premier ministre Ahmed ben Dagher, alors que de précédentes tentatives du gouvernement de s’implanter à Aden, après un exil en Arabie saoudite, ont échoué en raison de menaces et d’attentats djihadistes.
M. ben Dagher et sept de ses ministres ont débarqué à l’aéroport international d’Aden où ils ont été accueillis par des responsables locaux. Le gouvernement yéménite compte au total 32 membres.
Ce retour fait suite à « notre décision de transférer la Banque centrale de Sanaa à Aden pour préserver le Yémen et empêcher un effondrement total de l’économie du pays », a dit le Premier ministre.
Il a affirmé que les rebelles avaient mis la main sur les réserves de la Banque centrale d’un montant de 5 milliards de dollars et que son gouvernement les exhortait à « ne pas les dilapider pour le bien de tous ».
Le transfert de la Banque centrale avait été annoncé dimanche par le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi qui reste quant à lui en exil à Ryad.
Une autre partie du gouvernement s’installera plus tard dans la province de Marib (centre), à l’est de la capitale, selon des sources gouvernementales.
Depuis le reprise d’Aden aux rebelles Houthis en juillet 2015, plusieurs ministres du gouvernement reconnu par la communauté internationale ont tenté de s’installer dans cette ville, la deuxième du pays. Mais le climat d’insécurité a toujours forcé ces hauts responsables à repartir précipitamment en Arabie saoudite.
Le 6 octobre 2015, l’ex-Premier ministre Khaled Bahah était sorti indemne d’une attaque contre un hôtel où il avait installé son gouvernement, un attentat qui avait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).
Le Yémen est déchiré par une guerre civile qui oppose les rebelles Houthis, alliés aux fidèles de l’ex-président Ali Abdallah Saleh, aux forces gouvernementales pro-Hadi soutenues par une coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 USA: Mike Pompeo officiellement nommé chef de la CIA

Le Sénat américain a confirmé lundi Mike Pompeo au poste de directeur de la CIA, auquel l’avait nommé le président Donald Trump. Mike Pompeo, élu républicain, est seulement le troisième membre de l’administration de Donald Trump a être co lire plus

Belga

24 janvier 2017 Otan: le ministre américain de la Défense assure l'engagement "inébranlable" de Washington

Le ministre américain de la Défense James Mattis a affirmé lundi lors d’un appel avec son homologue britannique Michael Fallon que l’engagement des Etats-Unis envers l’Otan était « inébranlable », a rapporté le porte-parole du Pentagone dans un communiqu lire plus

Belga

24 janvier 2017 RDC : deux médias d'opposition émettent après un mois de suspension

Deux médias congolais d’opposition dont le signal avait été coupé depuis plus d’un mois ont pu émettre de nouveau lundi, a-t-on appris auprès de leur directeur à Kinshasa. « Le signal de Radio liberté et [celui] de CCTV [Canal Congo tél lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre lire plus

Belga

24 janvier 2017 USA: la nomination de Rex Tillerson à la diplomatie franchit un premier cap

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé lundi la nomination par Donald Trump de Rex Tillerson, ancien PDG d’ExxonMobil, à la tête du département d’Etat, malgré l’opposition démocrate. Les sénateur lire plus

Belga

24 janvier 2017 Des embryons de chevaux de course vendus pour 26.000 euros lors d'une première mondiale

La toute première vente aux enchères en ligne d’embryons de chevaux de course réalisée sur le site et-auction.com a rapporté plusieurs dizaines de milliers d’euros, a indiqué l’organisateur Björn Van Bunder lundi. L’embryon de la jument Candy, appartena lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/