facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une confrontation N-VA/sp.a en guise de rentrée pour le parlement flamand

Le débat sur la déclaration de politique générale de rentrée du ministre-président Geert Bourgeois a très rapidement tourné à la confrontation entre le sp.a et la N-VA. Les socialistes flamands, emmenés par leur chef de file Joris Vandenbroucke, reprochent au gouvernement flamand d’avoir les yeux braqués sur l’équilibre budgétaire, ne se souciant pas de l’impact des mesures d’économies et de la facture qu’il laisse aux citoyens. Balivernes, ont répondu les nationalistes à travers l’intervention de Matthias Diependaele selon qui l’opposition a perdu « toute crédibilité ». Le ministre-président flamand a été jusqu’à taxer le sp.a d' »hypocrite ». Le sp.a a fait observer qu’en deux ans de temps, les gouvernements fédéral et flamand avaient fait perdre à la Belgique sa place dans le peloton de tête européen. « L’inflation est une des plus élevées en Europe alors que le fédéral se trouve face à un trou budgétaire de 4,2 milliards d’euros », selon Joris Vandenbroucke.

En présentant une image tellement négative, le sp.a perd « toute crédibilité », a réagi le chef de groupe N-VA Matthias Diependaele. Selon lui, « les problèmes qui subsistent sont encore le reliquat d’années de gestion socialiste ». Mais à côté de cela, l’emploi est revenu, le gouvernement peut présenter des résultats.

Le ministre-président flamand a peu goûté aux critiques socialistes. « Vous vous vautrez dans le négativisme. Vous dépeignez la Flandre tel un cimetière économique. Mais le pouvoir d’achat a augmenté, plus de jobs ont été créés, il y a plus d’entreprises starters et les exportations ont rarement été à un niveau aussi élevé », a dit Geert Bourgeois, qualifiant la critique du sp.a d' »hypocrite ».

Ce contre-feu n’a pas démonté les socialistes flamands qui ont poursuivi l’égrenage des critiques visant la majorité, notamment la politique anti-radicalisme. « Comment est-il possible que les demandeurs d’emploi soient plus traqués en Flandre que les combattants revenus de Syrie », a lancé Joris Vandenbroucke.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Elections le 2 mars en Irlande du Nord, après l'éclatement de la coalition au pouvoir

Des élections auront lieu en Irlande du Nord le 2 mars, après l’effondrement de la coalition au pouvoir, a annoncé lundi le ministre britannique en charge de la province semi-autonome, James Brokenshire. Le Sinn Fein (nationaliste) a en effet refusé de nommer un nouveau v lire plus

Belga

16 janvier 2017 Rolls-Royce va débourser 671 millions de livres pour solder une affaire de corruption

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé lundi qu’il allait verser 671 millions de livres (763 millions d’euros) aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes afin de solder une affaire de corruption à l’étranger. Ces accords, qui lire plus

Belga

16 janvier 2017 Le Hamas qualifie la conférence de Paris "d'absurde"

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté lundi la conférence organisée la veille par la France pour tenter de relancer l’effort de paix moribond avec Israël, qualifiant l’approche « d’absurde ». « La conférence de Paris reproduit l’absurde approche de la n lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ronnie Leten quitte Atlas Copco: "Huit année de ce job ont exigé beaucoup d'efforts"

Ronnie Leten, le CEO belge du géant industriel suédois Atlas Copco, a décidé de quitter ses fonctions après 32 ans au sein de la société, dont huit en tant qu’administrateur délégué. « Si vous exercez ce genre de job huit ans et qu lire plus

Belga

16 janvier 2017 Nafi Thiam parmi les 30 personnalités de moins de 30 ans du magazine Forbes

Nafissatou Thiam fait partie des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans, liste établie par le magazine économique américain Forbes. Thiam, 22 ans, est devenue championne olympique de l’heptathlon l’été dernier aux Jeux de Rio, où elle lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ermitage autrichien cherche ermite pas trop farouche

Pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une vue imprenable sur les Alpes et de nombreuses visites: une commune autrichienne s’est mise en chasse d’un nouvel occupant pour son ermitage, l’un des derniers en Europe centrale. « Depuis sa création il y a plus de 350 ans, l’ermita lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/