Une chanson inédite de Chuck Berry dévoilée, quatre jours après sa mort

Les fans attendaient cela depuis 38 ans: quatre jours après sa disparition, une chanson inédite du pionnier du rock’n roll Chuck Berry a été dévoilée mercredi par sa maison de disques Dualtone Records. Savant mélange de guitare électrique, de blues et de country, « Big Boys » est le premier single d’un album complet du guitariste de génie qui sortira le 16 juin prochain. Sobrement intitulé « Chuck », il s’agira du premier album studio du natif de Saint-Louis depuis « Rock It » en 1979.

« Big Boys » rappelle « Johnny B. Goode », l’un des plus grands succès de l’artiste. Accompagnée d’un piano très rock, la chanson présente une mélodie classique des années rock’n roll avant un solo final joué par un autre grand guitariste, Tom Morello, du groupe américain Rage Against the Machine.

Les paroles autour de flirts d’adolescents dans une école de danse rappellent les hits passés de l’artiste et son écriture engagée en faveur des mouvements de libération de la jeunesse des années 1950. « J’étais brillant à l’école, mais mon avenir semblait compromis / Parce que les grands garçons ne me laissaient pas faire la fête avec eux », chante un Chuck Berry rajeuni.

Le chanteur avait annoncé la sortie de cet album en octobre dernier, pour célébrer son 90e anniversaire. Cette révélation avait étonné le monde de la musique, le chanteur américain s’étant fait discret depuis plusieurs décennies.

Lors de l’écriture et de l’enregistrement de « Chuck », l’artiste américain a ressenti « une énorme impression de joie et de satisfaction », selon sa maison de disques. »Chuck » semble contenir une suite à « Johnny B. Goode ». Dans les titres disponibles sur cet album figure une chanson intitulée « Lady B. Goode ».

Sorti en 1958, le hit « Johnny B. Goode » glorifie le conte de fée américain à destination de la nouvelle génération rock, peignant l’histoire d’un pauvre garçon guitariste à la recherche de la gloire. Cette chanson a été si emblématique du rock’n roll qu’elle avait été retenue en 1977 par le programme spatial américain, qui l’a placée dans les enregistrements envoyés dans l’espace lors de la mission Voyager à destination d’une potentielle vie extraterrestre.

« Jamaica Moon », autre chanson annoncée sur l’album « Chuck », fait écho à son célèbre succès « Havana Moon », dans lequel il s’imagine Cubain. Chuck Berry avait composé cette chanson en 1956 après une rencontre avec des natifs de l’île. Les Rolling Stones avaient d’ailleurs nommé leur concert historique à Cuba en mars 2016 du nom de cette chanson de Chuck Berry.

Considéré avec Elvis Presley comme l’un des pionniers du rock’n roll, Chuck Berry s’est éteint à 90 ans samedi à son domicile de la banlieue de Saint-Louis.

Partager l'article

22 mars 2017 - 18h50