Une centaine de membres du Vlaams Belang manifestent contre l'ouverture d'un abattoir

Une centaine de partisans et de représentants du Vlaams Belang ont manifesté dimanche à Anvers contre l’ouverture d’un abattoir qui devrait ouvrir demain/lundi à l’occasion de la fête musulmane du sacrifice. Le parti exige une interdiction absolue de l’abattage sans étourdissement. L’abattoir a reçu, malgré les critiques de différents partis, l’autorisation d’ouvrir durant trois jours et d’abattre au maximum 2.800 moutons.
« L’échevin anversois Fons Duchateau (N-VA) ne pourra rien y faire », explique Anke Van dermeersch du VB. « Nous exigeons une interdiction d’abattage absolue. »

Partager l'article

11 septembre 2016 - 13h50