Une Australienne retrouve une otarie dans les toilettes d'un cimetière

Une Australienne a eu la frayeur de sa vie lorsque, prise d’une envie pressante dans un cimetière, elle a ouvert la porte des toilettes publiques pour constater qu’une grosse otarie à fourrure y faisait la sieste. Le plus surprenant est que l’animal de 120 kilogrammes se trouvait à plus de 500 mètres du plan d’eau le plus proche.
« Nous avons pensé à une blague lorsqu’on nous l’a raconté », a déclaré à l’AFP mercredi Karina Moore, de la municipalité de Devonport, dans le nord-ouest de la Tasmanie. « C’est un grand mystère. Il est très inhabituel de trouver une otarie si loin de l’eau. Il y a un petit ruisseau à environ un demi-kilomètre mais l’otarie a quand-même dû traverser une route très fréquentée et plusieurs champs, pour aller jusqu’au cimetière ».
Le conseil municipal a contacté les services des parcs et ses agents ont endormi l’animal, baptisé Sammy pour l’occasion, avant de le relâcher sur une plage des environs.

Partager l'article

27 juillet 2016 - 07h20