Une association d'aide aux femmes battues victime d'un incendie criminel à Namur

Le siège de l’association namuroise « Arche d’alliance », qui vient notamment en aide aux femmes victimes de violences conjugales, a été la cible d’un incendie criminel dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le parquet de Namur. Aucun blessé n’est à déplorer mais une partie du bâtiment, situé boulevard d’Herbatte, a été endommagée par les flammes. L’incendie s’est déclaré vers 3h00 du matin par l’arrière du bâtiment. Le sinistre a toutefois été rapidement maîtrisé. Une enquête a été ouverte pour identifier la personne responsable car il semble vraisemblable que le feu soit d’origine criminelle.
« Vu l’endroit et les circonstances, il est probable qu’il s’agisse d’un mari ou compagnon d’une des femmes hébergées », a expliqué le substitut, tout en précisant qu’il ne s’agissait actuellement que de théories et que seule l’enquête permettra de confirmer cette thèse.

Partager l'article

30 avril 2017 - 10h20