facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un soldat tué lors de l'attaque d'un camp militaire indien au Cachemire

Un soldat a été tué et un autre blessé dimanche soir, lors de l’attaque d’un camp militaire dans le Cachemire sous administration indienne, a annoncé la police locale. « Un homme de la BSF (force de sécurité aux frontières) a été tué et un autre blessé », a indiqué à l’AFP Imtiyaz Hussain Mir, chef de la police de Baramulla, la ville du Cachemire où s’est déroulée l’attaque, trois jours après de nouveaux affrontements entre Inde et Pakistan qui se disputent cette région himalayenne.
Les rebelles, dont le nombre n’a pas été précisé, n’ont pas réussi à pénétrer dans le périmètre du camp, situé à l’extérieur de la ville, à une cinquantaine de kilomètres de Srinagar.
L’armée a de son côté indiqué sur Twitter que l' »incident » était sous contrôle et que les tirs avaient cessé. L’armée n’a pas précisé si des assaillants avaient été tués ou faits prisonniers.
« Des terroristes ont ouvert le feu sur un camp de l’armée à Baramulla », avait indiqué auparavant le colonel Rajesh Kalia à l’AFP.
Selon les medias locaux citant des habitants, on pouvait entendre des tirs résonner bruyamment en provenance du camp.
Les tensions se sont brusquement aggravées cette semaine entre les deux puissances nucléaires après l’annonce jeudi par l’Inde de frappes qualifiées de « chirurgicales » contre des positions de rebelles séparatistes, situées du côté pakistanais de la Ligne de démarcation qui sépare le Cachemire indien du Cachemire pakistanais. Islamabad a dénoncé « une agression » qui a coûté la vie à au moins deux de ses soldats.
L’opération militaire indienne était intervenue à la suite de l’attaque le 18 septembre d’une base indienne au Cachemire où 19 soldats ont trouvé la mort, la plus meurtrière dans la région depuis plus d’une décennie.
L’Inde a procédé vendredi à l’évacuation de milliers d’habitants de localités frontalières du Pakistan par crainte de représailles.
La partie du Cachemire contrôlée par l’Inde est le théâtre depuis des décennies d’une rébellion de groupes séparatistes soutenus selon New Delhi par le Pakistan.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

4 décembre 2016 Référendum en Italie – Le vote populaire contre Matteo Renzi et ses réformes (sondages sortie des urnes)

Plus de la moitié des Italiens rejettent les réformes proposées par le Premier ministre Matteo Renzi, selon les sondages à la sortie des urnes. Selon la télévision publique RAI, les données d’Ipr Marketing-Istituto Piepoli donnent 54 à 58% des lire plus

Belga

4 décembre 2016 Référendum en Italie – Matteo Renzi s'exprimera vers minuit

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi, qui joue dimanche son avenir politique lors d’un référendum crucial, s’exprimera aux alentours de minuit (23H00 GMT), soit une heure après la clôture du vote, selon une source proche de la présidence du Conseil. Arriv lire plus

Belga

4 décembre 2016 RDC: un journaliste relâché après six heures de détention à Kinshasa

Un journaliste d’un site d’information congolais a été arrêté dimanche à Kinshasa et détenu pendant six heures par des agents de « services de sécurité » de la RDC avant d’être relâché, a-t-on appris auprès de son employe lire plus

Belga

4 décembre 2016 Jupiler Pro League – 17e journée – Genk surpris à domicile par Lokeren

Battu sèchement la semaine dernière à Ostende (6-0), Genk a encore connu la défaite dimanche lors du match de clôture de la 17e journée du championnat face à Lokeren (1-2). Les Limbourgeois ont ouvert la marque par Leandro Trossard (20e) mais Mehdi Ter lire plus

Belga

4 décembre 2016 Présidentielle autrichienne – Charles Michel félicite Alexander Van der Bellen pour sa victoire

Le Premier ministre Charles Michel a tenu à féliciter dimanche soir l’écologiste Alexander Van der Bellen pour sa victoire face à un candidat d’extrême droite à la présidentielle en Autriche. « Je veux féliciter le président élu. La lire plus

Belga

4 décembre 2016 Charleroi-Standard arrêté – Les points non attribués selon un point du règlement, le Standard risque un huis clos

L’addition risque d’être salée pour Charleroi et le Standard suite à l’interruption du derby wallon, dimanche, en raison du comportement des supporters des deux camps. Le point 1917.3 du règlement de l’Union belge prévoit la non-attribution des points, car les suppo lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/