Un rare portrait de la reine Elizabeth I reste au Royaume-Uni grâce à des dons

Un rare portrait de la reine Elizabeth I qui risquait de quitter le Royaume-Uni, a été acheté par les Musées royaux de Greenwich à Londres grâce à une campagne de dons, a annoncé vendredi Christie’s et l’un des donateurs. Au total, plus de 10,3 millions de livres (12,2 millions d’euros) de dons ont été levés pour acquérir le « Portrait de l’Armada » de la reine Elizabeth I (1533-1603) qui était vendu par la famille Tyrwhitt-Drake, descendante du navigateur Francis Drake et propriétaire du tableau, a indiqué Art Fund, une fondation caritative qui aide les musées à acheter des oeuvres pour qu’elles restent dans le domaine public.
Art Fund a donné un million de livres et les Musées royaux de Greenwich (MRG) 400.000 livres. Ils ont également organisé une campagne d’appel aux dons qui a donné lieu à plus de 8.000 dons pour un montant total de 1,5 million de livres, a précisé la fondation caritative.
A ces sommes, The Heritage Lottery Fund (HLF), qui distribue une partie des fonds récoltés par la loterie nationale pour des projets visant à préserver le patrimoine national, a ajouté 7,4 millions de livres pour que les Musées royaux de Greenwich puissent acquérir le tableau.
Cet achat permet de faire entrer cette peinture à l’huile réalisé en 1590 par un artiste inconnu et considérée comme un chef d’oeuvre, dans le domaine public pour la première fois en 425 ans, a précisé la maison d’enchères Christie’s qui a organisé la vente privée.
Ce portrait grandeur nature (110,5 cm x 125 cm) de la reine Tudor représentée assise montre, en arrière-plan, l’invasion ratée de l’Angleterre par l’Armada espagnole en 1588. Il n’existe que trois versions originales de ce portrait, réalisées par des peintres différents, dont une exposée à la National Portrait Gallery de Londres.

Partager l'article

29 juillet 2016 - 15h35