facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un pêcheur philippin raconte son calvaire de près de deux mois

Un jeune pêcheur philippin a pu rentrer à Manille mercredi après avoir survécu à un calvaire de 58 jours en mer, donné pour mort, ayant dérivé sans nourriture ni eau sur son petit bateau ayant dérivé jusqu’à l’est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Rolando Omongos, 21 ans, a raconté son incroyable aventure à son retour à Manille – le premier voyage en avion de sa vie -, trois semaines après avoir été secouru par un bateau de pêche japonais.
« J’ai pleuré sans arrêt quand j’ai enfin été sauvé. J’étais trop faible pour me tenir debout : ils ont dû me porter », a dit ce jeune homme chétif aux reporters.
Il a indiqué avoir survécu grâce à l’eau de pluie et à la mousse qui avait poussé sur la coque de son minuscule esquif de 2,5 mètres de long, se protégeant du soleil tropical en se plongeant fréquemment dans l’eau.
Son oncle Reniel Omongos, 31 ans, qui se trouvait sur un deuxième petit bateau, est mort au bout d’un mois. Rolando a placé son corps sur son propre bateau, mais l’a laissé couler quelques jours plus tard « quand il a commencé à sentir mauvais ». Il dit avoir alors prié : « Dieu, s’il vous plait, prenez soin de mon oncle. Je dois rester en vie pour que quelqu’un puisse apporter la nouvelle » à la famille.
Les deux hommes avaient quitté le 21 décembre, avec d’autres pêcheurs, General Santos, à l’extrémité méridionale des Philippines.
Ce port est situé à plus de 3.200 kilomètres au nord-ouest de l’île de Nouvelle-Bretagne, en Papousie-Nouvelle-Guinée, près de laquelle il a finalement été débarqué par ses sauveteurs.
Une tempête avait séparé Rolando Omongos et son oncle de leur bateau accompagnateur le 10 janvier, et ils étaient tombés à court de carburant cinq jours plus tard. Ils avaient ensuite jeté leurs moteurs par-dessus bord pour pouvoir mieux flotter et échapper aux grosses vagues. « Nous voyions passer au moins quatre bateaux par jour, mais aucun ne s’est arrêté », a-t-il raconté.
« Je n’ai jamais perdu espoir. J’ai toujours prié », a-t-il conclu. Lorsqu’il a été secouru, Rolando Omongos ne pesait plus qu’une vingtaine de kilos. Il a juré de ne plus jamais remettre le pied sur un bateau.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 Le Festival International de Théâtre d'Amateurs à Namur se tiendra du 23 au 26 août

Namur accueillera du 23 au 26 août la 11ème édition du Festival International de Théâtre d’Amateurs, avec des troupes qui viennent de Belgique mais aussi de Bulgarie, de Chine, d’Allemagne et d’Espagne. Neuf spectacles seront proposés au public durant les quat lire plus

Belga

18 août 2017 Une femme renversée à Cambrils est décédée, le bilan s'alourdit à 14 morts

Une femme qui avait été renversée dans la nuit de jeudi à vendredi par une voiture-bélier dans la station balnéaire de Cambrils, est décédée, annoncent vendredi les services d’urgences catalans sur le réseau social Twitter. Le bil lire plus

Belga

18 août 2017 Les Affaires étrangères appellent les touristes belges à la prudence en Espagne

Les Affaires étrangères appellent vendredi les Belges en Espagne à la prudence après les attentats qui ont touché Barcelone et Cambrils, en Catalogne, jeudi soir et pendant la nuit. Le ministère recommande sur son site web de « respecter strictement les consi lire plus

Belga

18 août 2017 Une minute de silence observée en Espagne en hommage aux victimes des attentats

Une minute de silence a été observée vendredi à midi à Madrid et Barcelone notamment, en hommage aux victimes des attentats qui ont touché la Catalogne jeudi soir, et aux proches de celles-ci. A Barcelone, la foule s’était rassemblée sur la pla lire plus

Belga

18 août 2017 La campagne électorale en Allemagne rend hommage aux victimes de Barcelone

La campagne des législatives allemandes sera mise en sourdine vendredi et samedi pour rendre hommage aux victimes des attentats en Espagne, ont annoncé vendredi matin la chancelière Angela Merkel et son principal adversaire Martin Schulz. En ces « heures de tristesse », les dirige lire plus

Belga

18 août 2017 Le temps devrait redevenir sec dimanche

Ce vendredi après-midi, une zone de pluie et d’averses s’avancera sur le centre et l’est du pays. Les précipitations pourront localement s’accompagner d’orages, surtout sur le sud-est, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM). Les averses céderont ensui lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/